L'autre Information A outra Informação
La Une
France Monde
Éditorial
Reportage TV
PhotoPress
Locales
News Culture
Politique
AgoraPress TV VIDEO
Rédaction
CULTURA
© Crédits photo A Dias
Association de journalistes de presse indépendante multimédia
2005/2020 ®©
AgoraPress a outra informação
redaction@agorapress.fr
Prévisions pour la journée
02°- 07°
News Mardieval

18 NOVEMBRE 2021
Communiqué de presse
18 novembre 2021 - Le conseil départemental du Loiret organisait la semaine dernière une énième opération de propagande en faveur d'un projet du siècle dernier qui constitue visiblement sa plus grande ambition au détriment des services et équipements sociaux qu'il est pourtant chargé de fournir aux Loirétains. Le président Gaudet s'est donc rendu sur le lieu des travaux préparatoires menés par l'entreprise ayant obtenu le marché public du pont de Mardié de façon particulièrement discrète puisque l'accès à ce document nous est toujours dénié.

De même qu'Éric Doligé l'annonçait déjà pour 2008, puis pour 2012, 2014 la mise en service de la déviation est désormais promise pour dans trois ans. Mais c'est faire peu de cas des contestations légitimes contre les autorisations accordées – abusivement selon nous – à ce projet d'infrastructure qui ne respecte pas la législation en vigueur pour préserver notre environnement et notre qualité de vie. Les cours administratives d'appel de Nantes et Versailles, manifestement bien plus « engorgées » que les routes du Loiret, ont encore à rendre leur jugement sur plusieurs points soulevés par Mardiéval.

- Concernant la destruction d'espèces protégées et de leurs habitats, l'appel introduit par notre association en juin dernier est justement conforté par l'observation de ces travaux préparatoires qui se révèlent extrêmement violents aussi bien pour les karsts du fleuve que pour la biodiversité, laquelle subit les bruits monstrueux des fonçages et le non-respect des mesures de protection… Une nouvelle action judiciaire préventive est envisagée à court terme.

- Concernant l'autorisation "Loi sur l'eau", l'appel va être déposé sans même attendre la notification de la fin du "sursis à statuer" prononcé par le T.A. d'Orléans. À eux seuls, ces travaux préparatoires provoquent d'évidence de très graves dommages dans le substratum karstique du fleuve, Rappelons que le BRGM n'a rien changé de la condamnation du projet qui figurait dans son premier rapport en raison précisément d'effondrements dus à la fragilisation des karsts.

- Notre appel contestant la déclaration d'utilité publique (D.U.P) du projet date de l'été 2018, mais cette affaire déterminante n'est toujours pas examinée par la Justice. Pourtant l'annulation de la D.U.P. pourrait sonner l'arrêt de ce mauvais projet avec, comme à Beynac en Dordogne, obligation de remise en état du cours d'eau !

A noter enfin que le CD45, via l'ONF, a fait procéder à une nouvelle déforestation permettant d'élargir à 150 m l'emprise du projet au nord de la Loire, alors même que l'arrêté préfectoral "défrichements" émis le 27 septembre 2016 pour cinq ans venait d'expirer ! Redisons-le, les énormes et très injustes retards de la justice administrative laissent pour le moment la possibilité au conseil départemental d'avancer les travaux préparatoires de son projet aberrant ... Et commettre des destructions scandaleuses qui, un jour, seront sans nul doute enfin reconnues et condamnées.

Correspondant Mardiéval

NOS SUIVRE AUSSI

RETOUR NEWS
Retour en haut de page / Voltar ao Topo
Autres Titres
AGORAPRESS TV TOUTES LES VIDEOS SONT ICI

EDITORIAL
PHOTOSPRESS
AGORAPRESS TV ICI

Culture
PortugalNews Rédaction