" La vie ce n'est pas comme tu la racontes, mais comme tu la vis tous les jours " © A. Dias
Actualités Accueil | a la Une |éditorial | News Politique | France Monde Europa | PortugalNews| Tribuna Libre | photo | AgoraPress TV Orléans | Culture | Mentions Légales |
 
A LA UNE IN FOCUS
Fermeture définitive du site agorapress.fr, le 21 juin 2018
Site d'information fermé a compter de ce jour
Un point final et un nouveau départ !?
France, 21 juin 2018 - Le jour de l'arrivée de l'été, nous allons mettre un, point final au site d'information agorapress.fr.
Depuis l'année 2005, alors que "personne ne croyait" dans la toile, et d'une façon générale a un "nouveau média" d'une portée sans précédent, nous avons été un des premiers à proposer un site d'information indépendant.
Avec le temps, d'autres si sont mis à nous "copier" proposer leurs sites d'information sur la toile.
Mais comme lors de l'arrivée des radios libres en 1981, les médias traditionnels voyaient en ces nouveau médias des "entreprises" concurrentes au lieu de les voir comme une autre proposition et une alternative aux médias traditionnels "ayant presque tous les pouvoirs". Cette posture, concurrentielle des médias traditionnels, au lieu de proposer des contenus beaucoup plus hardis et allant vers leurs lecteurs, s'est contenté de continuer à proposer des contenus qui n'étaient pas ceux attendus par le public en général.
D'un seul coup, les journaux (papier), n'ayant pas opéré les changements de contenus rédactionnels, ont commencé à subir les conséquences de leur manque de contenus beaucoup plus proches de leurs lecteurs.
C'est ainsi que certaines radios dites "libres", ont commencé a "rafler" des pages publicitaires qui n'aillaient plus dans les médias (journaux papier), mais vers des radios "dites" locales, qui peu à peu se sont transformés en grands groupes et sont devenus ce qu'elles sont aujourd'hui, hors des "visions" de leurs fondateurs, qui voyaient des médias plus indépendants des pouvoirs économiques et politiques et soumis au marché qui "empêchent" de montrer une certaine vérité sociale et politique du pays. Les radios "dites" libres" ont été cadenassés et sont désormais des médias comme les autres médias nationaux (hors radios associatives), qui autrefois avaient poussés des hommes et des femmes à proposer autre chose que les médias traditionnels. La liberté de ton et de proposition radiophonique se limitant la plupart du temps a des "boîtes" à musique sans véritable contenu intéressant ou drainant des auditeurs. 
De la même façon que les radios libres, l'arrivé de la toile Internet, n'a pas séduit les principaux médias qu'ils soient locaux, régionaux où nationaux. Lorsque nous disions que le média du futur était sur le Net, certains nous riaient au nez, et voyaient plus de problèmes que d'avantages, et puis avec le temps ils se sont tous mis à proposer leurs contenus sur la toile moyennant finances. 
Des "malins" ont réussi a se faire des milliards sur le dos des internautes, en piochant leurs données personnels a des fins commerciaux, obligeant l'UE a mettre un terme a des pratiques qui mettent en danger les données personnels des internautes : boites émail, données bancaires, en se ramassant au passage des milliards, qui valent les données personnels des internautes.
C'est un vrai danger pour toutes et tous les utilisateurs de la toile.
En ce qui concerne les sites d'information indépendants ou pas, peu ou pas de sites peuvent à ce jour prétendre gagner de l'argent quand il s'agit d'information.
Les internautes, ayant pris à avoir de l'information non payante et gratuite a tout bout de champs. Cette pratique de l'information gratuite et indépendante, initiée par des sites comme agorapress.fr, est en soi une démarche qu'il ne fallait pas initier. Comme dit quelqu'un " tout travail mérité salaire" et aller chercher l'information coûte cher, très cher.
Donc après avoir tout donné à la fois comme initiateurs des radios locale. Après avoir été de ceux qui va impulser, nous finirons pour être virés de celles-ci parce que "trop indépendant et ayant des pensées trop libres voir trop à gauche !".
Cette fois-ci après une expérience de 13 années dans la toile au service d'une information indépendante et libre, nous avons mettons fin a cette expérience d'une presse dite "libre et indépendante", ayant le goût amer d'avoir échoué dans une tentative de liberté d'information et de ton qui au final n'intéresse "presque" personne". Encore moins ceux qui prétendent qu'ils sont censurés par des médias existants. Ainsi va la vie!
Cependant si le site disparaît faute de moyens humains et financiers, nous restons néanmoins visibles, puisque AgoraPress TV poursuivra ses reportages et les diffusera sur la chaîne AgoraPress (You tube) en les diversifiant et en faisant tant que possible du reportage d'enquête sur des questions de la société en mélangeant des reportages politiques sociales et culturelles.
Pour nous suivre il suffira de s'abonner gratuitement en cliquant sur ce lien https://www.youtube.com/results?search_query=agorapress et ainsi suivre nos reportages.
Merci a toutes et tous de nous avoir suivi pendant ces derniers années sur le site agorapress.fr 
Nous vous quittons, le cœur lourd, mais ayant la conscience que nous avons participé à l'information du public et que nous n'avons jamais failli a notre indépendant et notre liberté d'informer.
La rédaction
ligne multicouleur
News Région Centre Val de Loire
GRDF : " ils ne lâchent rien"
Vendredi dernier, AgoraPress TV, s'est intéressé à la grève des salariés de GRDF, qui sont entrés en conflit avec la direction et bloquaient l'accès au site Place de Arc, sauf aux véhicules d'urgence de l'entreprise en cas d'alerte aux fuites de gaz dans la zone d'Orléans.
Le cahier de revendications, porte sur les salaires, mais aussi sur des embauches de personnel, l'astreinte du personnel, les tournées surchargées, le stationnement lors des interventions dans les villes avec "obligation de paiement de parking d'stationnement des véhicules lors d'interventions par les salariés", la restauration, la formation des agents de GRDF.
Ces revendications, portées par les salariés du site Place d'Arc, sont communes à d'autres sites ( Bourges), à quelques différences près.
Les salariés vendredi dernier attendaient des négociations avec leur direction, comme c'était le cas du site de la Cigogne à Orléans, qui a vu le déblocage du site, suite aux négociations avec la direction de Tours, mais dont certaines catégories poursuivaient le mouvement de grève, puisque elles n'avaient pas obtenu satisfaction de la part de la direction.
Le site de Place d'Arc, attendaient ce vendredi dernier que la direction de Tours se manifeste et soit prête à débuter les négociations pour lever le blocus du site.
En tout état de cause, les salariés du site se disaient déterminés à poursuivre le mouvement de grève (2 heures par jour avec blocage du site), si la direction continuait à ne pas vouloir les entendre.
C'est d'ailleurs le sens de l'interview qui nous à accordé une des salariés du site syndiqué à la CGT.
Nota: en raison de problèmes de logiciel de montage de la vidéo, le reportage est un reportage en live, donc quelque part "imparfait" mais nous voulions néanmoins diffuser celui sur les réseaux sociaux
©Edition et Image Antonio Dias AgoraPress TV 15 juin 2018
Edition & Image Antonio Dias
©AgoraPress TV Orléans France 01 juin 18 – Ce matin a été présenté et inauguré officiellement dans les locaux de la Bourse du travail CGT, rue Théophile Naudy, à Orléans, une exposition (15 panneaux) sur les événements et le mouvement syndical et étudiant de Mai 68. LIRE +
News Cultura ici
Source des News: agorapress, AFP,Lusa, Reuters, médias divers,associations
© Crédits photo A Dias
video aGORAPRESS C'EST AUSSI LES REPORTAGES TV
ET LA PHOTO
ligne multicouleur
EDITORIAL
A retenir dans vos agendas
Fête des Résistance et des Alternatives le 30 juin et le 1er juillet 2018 au Centre Culturel de Semoy
Une trentaine d'organisations (associations locales, collectifs, syndicat, partis politiques), des citoyennes et des citoyens, des militantes et des militants, engagé.e.s sur le terrain des résistances, des alternatives, des luttes sociales se retrouveront le 30 juin et le 1er juillet prochains pour partager leurs espoirs, échanger sur leurs combats, dessiner collectivement des alternatives à cette occasion.
* MÉga fm fête ses 10 ans !
Méga fm, radio pop rock créée le 26 juin 2008, va fêter ses dix ans cette année. Á l'occasion de ses dix ans, la station de radio méga fm propose une soirée concert pour ses auditeurs le 23 juin 2018 à partir de 19h à l'espace Florian de Châteauneuf-sur-Loire.
* Extrait communiqué de presse
 CERCLE JEAN ZAY : hommage a Jean Zay Grand Cimetière d’Orléans (1 boulevard Lamartine), le dimanche 24 juin 2018, à 11h30
Sources : AFP, AP, Reuters, Médias divers, agorapress, Lusa, diverses associations

ligne multicouleur

agorapress.fr l'Autre Information - A Outra Informação
Accueil
France
News Politique
PortugalNews
Tribuna Libre
Photo reportage
News Culture
Directeur de la publication /Rédacteur en chef a. Dias
Rédacteur en chef - adjoint Fernando Matias - journalistes : Fernando M - Marques Antoine - Crónica semanal - Daniel Bastos - Page Monde: Amadeu et Dexter Antoine - locales & régionales : A Dias - Culture: A Dias et Bret - Caméra Photo et vidéo : A Dias - montage vidéo Pnky - réalisation Albert Martins - maquette, infographie webmaster site : A . Dias
2005/2018 ®© AgoraPress a outra informação
<>
aGORAPRESS.FR
Association de journalistes de presse indépendante multimédia
. AgoraPress, est membre de Reporters Sans frontières ( RSF)
Copyright © 2018 agorapress Tous droits réservés.