" La vie ce n'est pas comme tu la racontes, mais comme tu la vis tous les jours " © A. Dias
Actualités Accueil | a la Une |éditorial | News Politique | France Monde Europa | PortugalNews| Tribuna Libre | photo | AgoraPress TV Orléans | Culture | Mentions Légales |
Editorial A Dias
La nouvelle donne politique : le dégagisme !

Par : Antonio Dias
Je suis Charlie
AgoraPress , solidaire avec les familles des victimes des attentats de Paris 2015, de Belgique du 22 Mars , et Nice le 14 juillet 2016. De Barcelone août 2017
AGORAPRESS GAZETA LUSA -
Association de journalistes de presse indépendante multimédia

nous écrire :redaction@agorapress.fr
Abonnez-vous a notre chaîne TV
agorapress TV sur Youtube
video AGORAPRESS TV
PHOTO

France, 23 avril 2018- Nous sommes sans doute tous des abrutis qui ne comprenons rien à la politique mise en œuvre par le macronisme. Pour dire, avec Macron, ça ne traîne pas, qui vous soyez ou non opposant où même un membre "de leur secte". Si vous êtes en désaccord avec sa politique vertical c'est la porte Les zadistes veulent rester sur leur ZAD ?
On dégage, et ce lundi les affrontements entre zadistes et la gendarmerie sont de retour. Les migrants qui aspirent à la traversée de la Manche qui convergent vers le Pas de Calais ? Il faut les dégager. Les activistes étudiants qui occupent les amphis ?
Il faut les déloger et les faire dégager manu militari. Les frondeurs de LREM contestent la loi sur l’asile ? On menace de les dégager et ils come un seul homme/femme rentrent dans le rang. Après le printemps arabe, certains avaient disserté sur le «dégagisme» d’en bas, qui chassait les tyrans de leur trône. Voici le dégagisme d’en haut, qui chasse tous les importuns et contestataires.
Le Président, on s'en souvient, bien avant son élection, avait théorisé la restauration d’un pouvoir impérial, actif et vertical. Beaucoup n'avaient pas compris que cette verticalité décrivait aussi la trajectoire de la matraque qui s’abat sur tous les récalcitrants.
S’il reste de l’horizontalité dans cette politique, c’est celle des grenades lacrymogènes expédiées à tir tendu sur tous ceux qui osent manifester leur opposition, et en particulier : les manifestants.
Gérard Collomb (ex-socialiste de pacotille) en mal de pouvoir, et de servitude dans cette politique verticale, est le fidèle exécutant de cette gouvernance, qui résout les problèmes en les faisant évacuer tous ceux qui ne rentrent pas dans l'ordre macronienne en faisant parler la maréchaussée.
Sauf dans un cas, toutefois, étrangement négligé par le papy de la Place Beauvau : celui de quelques fachos des alpages qui ont bloqué symboliquement, en lieu et place des douanes et de la police, le col de l’Echelle soi-disant infesté d’envahisseurs immigrés, comme si la France avait affaire a une invasion barbare.
Le ministre de l’Intérieur a promis l’envoi de renforts. Pour prévenir une autre opération de commando xénophobe ?
Non : pour repousser l’afflux supposé des migrants qui cherchent leur salut dans la Patrie des Droits de l'Homme qui aujourd'hui est plutôt un slogan qu'une marque de générosité et de solidarité, ou une main tendue a ceux qui souffrent de la guerre, de la faim et de la misère.
En même temps, ce gouvernement et cette majorité qui vante la verticalité de sa politique, laisse faire les identitaires: il ne faut pas pousser la répression trop loin contre cette poignée sans doute de fachos …
Au fil des événements de ces dernières semaines (cheminots, immigration (loi), étudiants, zadistes et autres contestataires, l’identité politique du macronisme se précise un peu plus.
Un principe qui est commun a tous les politiques de droite, Macronistes, voir même socialistes, quand il s’agit de faire des réformes (souvent des sacrifices demandés aux plus modestes).
Mais s’il faut faire face aux dissidents !
Le parti de l’ordre, de la matraque, des expulsions des facs et tant d'autres contestataires qui s'opposent a cette nouvelle manière de faire de la politique au sommet de l'Etat. C'est la nouvelle donne politique qui s'appel tout simplement : le dégagisme !

Autres Editoriaux Ici
Actualités Accueil
France
News Politique
PortugalNews
Tribuna Libre
Photo reportage
News Culture
Directeur de la publication /Rédacteur en chef a. Dias
Rédacteur en chef - adjoint Fernando Matias - journalistes : Fernando M - Marques Antoine - Crónica semanal - Daniel Bastos - Page Monde: Amadeu et Dexter Antoine - locales & régionales : A Dias - Culture: A Dias et Bret - Caméra Photo et vidéo : A Dias - montage vidéo Pnky - réalisation Albert Martins - maquette, infographie webmaster site : A . Dias
2005/2018 ®© AgoraPress a outra informação
<>
#aGORAPRESS.FR
Association de journalistes de presse indépendante multimédia
. AgoraPress, est membre de Reporters Sans frontières ( RSF)
Pour nous contacter, cliquez ici Copyright © 2005/2018 agorapress Tous droits réservés.