L'autre Information A outra Informação
Accueil | AgoraPress TV | Photo Press | Editorial | Culture | Reportage Audio | Locales | Rédaction

AGORAPRESS TV Edito

Pris au piège !
par A Dias
A Dias
France, 06 nov. 2018 - Depuis l'élection d'un candidat par défaut, à la présidence de la République en France, et dont on n'avait pas pour ainsi dire le choix au deuxième tour; car a choisir, entre la peste et colère une majorité de républicains et de citoyens a choisie « une aventure politique avec un président inconnu » contre le fascisme.

Depuis le Président «  par défaut » a déçu beaucoup de français et compris dans son propre camp, car les promesses faites ne sont pas tenues, et ce président est devenu par contre coup de ses choix politiques et sa mise en œuvre : le président des riches et des taxes. Selon une majorité de ceux qui l'ont élu, et cru en lui, la grande majorité des français, depuis n'a pas de doute sur son chemin en lui attribuant « cette honneur »: - de président des riches et des taxes -.

C'est que le banquier qui est en lui et dans ses gênes à la place du politique, ne tient compte des richesses des régions et du pays et de sa diversité, prenant le soin de ne pas mettre tout le monde dans le même panier.

D'un côté les très, très riches et puissants (ses amis), qui sont épargnés en taxes et impôts.

De l'autre, celui qui travaille se voit taxer, et le retraité avec ses maigres retraites, comble de l'ironie magistrale d'un gestionnaire de banque, se retrouve aussi taxé.

Voir même ne plus avoir des augmentations de sa retraite en fonction de l'inflation, fragilisant ainsi une grande partie de la population, les poussant vers la porte de la pauvreté et de l'extrémisme politique, quand ont sait que une majorité retraités, touchent des retraites qui sont celles qui sont au seuil de la pauvreté.

Mais cela, le président des taxes et des riches s'en fout ! Il agit d'abord en banquier (- qui d'un côté fait croire, a ses clients qu'ils auront des bénéficies substantiels, et puis en faite c'est le banquier et la banque qui en sont les bénéficiaires-), et pas en homme politique sensé appliquer les trois paroles de la République hérités de 1789 : Liberté Égalité Fraternité, cela c'est trop lui demander !

Le banquier dans sa politique d'exclusion et de taxes ( voir l'augmentation du prix du carburant), n'a pas encore en face de lui une personnalité forte, et des partis politiques qui en attendant se font la guerre entre eux, et ne s'assument comme défenseurs d'une politique et d'une offensive commune, et un programme politique capable d'entraîner l'adhésion d'une majorité de français - es, et remettre le président des riches et des taxes a sa place.

Le seul vrai rempart contre ses politiques de destruction du pouvoir d'achat, des inégalités sociales, de la lutte pour l'emploi, ré industrialisation de la France, d'un service public de la santé, et des meilleurs services publics en général, et capable de stopper la division des français est : l'organisation syndicale.

Mais même la Jupiter, est gagnant, car le taux de syndicalisation en France, est un des plus bas de l'UE.

Comme pour les partis politiques, la majorité des travailleurs se sont détournés des organisations syndicales en « refusant d'adhérer à une organisation syndicale reconnue nationalement », pensant ainsi qu'ils seuls peuvent des défendre contre la machine patronale et gagner et obtenir des meilleurs salaires et des conditions de travail humaines.

Il en est rien !

Tant que le salarié de ce pays refusera de voir la vérité en face, ceux qui nous gouverneront feront ce qu'ils veulent et le pays s'enfoncera d'avantage dans la crise, la misère et la pauvreté, ouvrant grande les portes au populisme extrémisme de droite.

Comme pour le climat, il est encore temps d'agir et éviter d'être pris au piège du actuel, ou d'un autre Jupiter, ou d'une droite extrême au pouvoir.

+ d' Editoriaux
Les «  brésiliens  » passent un contrat avec le diable !
LES POMPES A FRIC
Les ennemis d'hier et d'aujourd'hui
Autrefois nous étions …
Nous vivons dans un puits profond !
Bon d'accord tout le monde le savait …
Um dia olhamos para o mar e houve uma ...
Nous suivre sur ces l iens des réseaux sociaux
https://twitter.com/agoraimprensa
https://www.youtube.com/results?search_query=agorapress
https://www.facebook.com/AGORAPRESS?fref=nf
Retour haut de page Voltar ao topo

Charlie
EDITORIAL
A Dias
© Crédits photo A Dias
FACEBBOK AGORAPRESS TV
L'autre Information A outra Informação https://t.co/j9kWYF9lqE
TWITTER— Dias Antonio (@agoraimprensa) 3 octobre 2018
agorapress.fr l'Autre Information - A Outra Informação
globe
Suivez - nous facebook agorapress.fr le site N°1 d'information franco portugaise en France
AgoraPress TV Accueil Locales
AgoraPress TV Cultura
Photo Press Reportage Audio
Editorial Rédaction
Directeur de la publication /Rédacteur en chef a. Dias
Cameraman : Vidéo photo A Dias
2005/2018 ®© AgoraPress a outra informação

<>
A
Agorapress tv
aGORAPRESS.FR
Association de journalistes de presse indépendante multimédia
AgoraPress, est membre de Reporters Sans frontières ( RSF)
© Copyright 2005/2018 agorapress Tous droits réservés.