" La vie ce n'est pas comme tu la racontes, mais comme tu la vis tous les jours " © A. Dias
Accueil | A la Une | Editorial | Politique | France Monde | Portugal News | Tribuna Libre | photo | AgoraPress TV | Culture | Contacts
ligne multicouleur
salle de classe
Une motion votée à l'unanimité des membres du Comité Régional de l'Enseignement Agricole (composé de la DRAAF, du Conseil Régional, des représentants de l'Enseignement Agricole, des personnels, de parents d'élèves), suite à l'annonce de la suppression non compensée jusque-là des emplois aidés, avec les effets induits extrêmement préjudiciables pour les lycées agricoles et plus particulièrement pour les personnels des services techniques (restauration, ménage et entretien) de ces établissements. La communauté éducative est inquiète dans son ensemble.
En moyenne, en région Centre-Val de Loire, on compte un peu plus de 2 CAE-CUI (Contrat d'Accompagnement dans l'Emploi- Contrat Unique d'Insertion) par établissement du second degré contre près de 4 par lycée agricole.
En effet, d'après les chiffres communiqués par le Conseil Régional et confirmés par la Direction Régionale de l'Agriculture, ce ne sont pas moins de 58 CAE-CUI (personnes physiques), soit 43 ETP qui se répartissent dans les 11 lycées agricoles du Centre-Val de Loire sur les 222 ETP au total qui exercent dans la centaine de lycées que comprend la région...
Ainsi, faute d'avoir bénéficié d'un véritable chantier de dé- précarisation, les services techniques des lycées agricoles sont restés extrêmement fragiles et de fait, particulièrement vulnérables à ce type de décision politique brutale d'interruption des emplois aidés.
Pour le Conseil Régional, le remplacement de ces 222 CAE-CUI reviendrait à budgéter 30 millions d'euros sur 5 ans, effort budgétaire que la collectivité territoriale ne voit pas comment consentir.
En effet, elle a déjà dû puiser 478 000 euros pour assurer, sur le premier trimestre de l'année scolaire, la continuité du service, avec l'embauche de 34 CDD au 1er septembre et 54 d'ici la fin de l'année civile. Pour l'heure, ces 88 CDD se terminent au 31 décembre 2017.
Très concrètement, sans nouvelle annonce en matière de remplacement, cela signifie qu'un nombre important de lycées agricoles ne pourront plus assurer de service restauration à la reprise de janvier.
A titre d'exemple : un courrier vient d'être adressé au Préfet de Région, à la DRAAF, ainsi qu'au Président de Région par la communauté éducative du lycée agricole de Tours-Fondettes, où un quart des personnels ne sera pas remplacé en l'état des décisions annoncées (7 CAE mis en extinction sur 28 agents / 4 CAE non reconduits durant le premier trimestre en regard 2 CDD embauchés depuis par la collectivité mais uniquement jusqu'au 31 décembre 2017).
Il y a donc plus qu'urgence à ce que l'État comme le Conseil Régional prennent leurs responsabilités et répondent à l'inquiétude croissante des établissements comme de leurs usagers. Le Premier Ministre s'était ému début septembre du sort du cuisinier des Restos du Cœur de Grenoble. Gageons qu'il ne restera pas insensible au sort de milliers de lycéens de notre région et au-delà.
Doit-on attendre la paralysie d'un service dans un établissement pour réagir ou son dysfonctionnement complet ?
Pour l'heure, cette situation alarmante est incompréhensible.
Martine Rico,
Coordonnatrice régionale de la FCPE Centre Val de Loire

Frédéric Chassagnette,
Secrétaire Régional du SNETAP-FSU Centre Val de Loire
Nota sont interdits de publication no site agorapress.fr les commentaires à caractère raciste, homophobe, islamophobe et sexiste. Tous les commentaires que d’une façon où une autre portent atteinte à la dignité humaine. Le modérateur du site se réserve le droit de ne pas publier les communiqués où des commentaires s’ils ne portent pas sur le sujet décrit où sont sans intérêt pour le lecteur ...
Autres Tribunas Outras Tribunas
Le Loiret en Marche affirme sa position en faveur de la ligne Orléans-Châteauneuf Lire +
Jovem viseense, Marlene Cardoso, coroada “Miss Ronde Suisse Romande 2017”.
Pour la réouverture au transport de voyageurs de la ligne SNCF Orléans-Châteauneuf-sur-Loire
Le Gouvernement assèche les Territoires
Voltar ao topo / Retour haut de page
Je suis Charlie
AgoraPress, solidaire avec les familles des victimes des attentats de Paris 2015, de Belgique du 22 Mars , Nice le 14 juillet 2016. De Barcelone le 18 août 2017
EDITORIAL
"Un homme politique ne ment jamais il oublie seulement de dire la vérité"
© A. Dias
"Le plus grand ennemi du citoyen, est le citoyen lui-même" © A. Dias
" La vie n' est pas comme tu la racontes, mais comme tu la vis tous les jours"
© A. Dias
agorapress TV
sur Youtube
Nota d' information
Nota Madame Monsieur, 
Nous avons reçu votre communiqué de presse que nous publions dans nos colonnes. Cependant nous avons constaté que la plupart des organisations, rédigent des communiqués qui ont tendance a être trop longs, ce qui par expérience n' invite pas les lecteurs a s'y intéresser, et l' absence de titre pertinent encore moins.
Nous demandons donc à toutes et tous, de bien vouloir dans l' intérêt même de leur (association, parti, syndicat), où a autre de bien vouloir aller à l' essentiel en réduisant leurs communiqués a une vingtaine de lignes maximum.
Cordialement, 
La rédac
Nota As opiniões e outras crónicas colocadas nas páginas do site AgoraPress . São crónicas e opiniões dos seus autores que não são forçosamente partilhadas pela redação ou pelos colaboradores do site agorapress.fr
O(s) autor(as)interessados-as, beneficiam dos mesmos espaços nas páginas do site ao mesmo titulo que as organizações políticas, económicas, sindicatos, associações ou toda a organização que respeita a liberdade de informação e de opinião. As crónicas têm por único objetivo de informar e provocar o debate no seio das opiniões públicas às quais as ditas opiniões ou crónicas são dirigidas
A redacção
 
video aGORAPRESS TV
PHOTO
agorapress.fr l'Autre Information - A Outra Informação
Accueil
France
News Politique
Tribuna Libre
- Photo reportage
News Culture
Directeur de la publication /Rédacteur en chef a. Dias
Rédacteur en chef - adjoint Fernando Matias - journalistes : Fernando M - Marques Antoine - Crónica semanal - Daniel Bastos - Page Monde: Amadeu et Dexter Antoine - locales & régionales : A Dias - Culture: A Dias et Bret - Caméra Photo et vidéo : A Dias - montage vidéo Pnky - réalisation Albert Martins - maquette, infographie webmaster site : A . Dias
2006/2017®© AgoraPress a outra informação, vídeo, foto reportagem
©
<>
AGORAPRESS GAZETA LUSA -
Association de journalistes de presse indépendante multimédia
. AgoraPress, est adhérant de Reporters Sans frontières (RSF) adhésion oct. 2017)
Nota : ® attention toutes les photos et textes, bénéficient du © copyright| Mentions légales |
™ © Copyright AgoraPress Gazeta Lusa 2006/2017 All rights reserved
site conçu par Antonio Dias
(ex correspondant de presse franco portugaise) dans son intégralité (photo, texte, vidéo, Infographie et maquette du site
)