" La vie ce n'est pas comme tu la racontes, mais comme tu la vis tous les jours " © A. Dias
Portail Accueil | A la Une | Editorial| Politique | Tribuna Libre | photo | # agoraPress TV | Culture | Contacts |
Communiqué asssociation
MARDIEVAL CONTESTE EN JUSTICE LE DROIT ABUSIF ACCORDE AU CONSEIL DÉPARTEMENTAL DE PIÉTINER LA RICHE BIODIVERSITÉ DE LA LOIRE A MARDIÉ

« Il convient de rappeler que ce secteur ligérien compte parmi les plus importants, en terme de biodiversité, dans le cours moyen de la Loire » : ce n'est pas nous qui le disons, mais le Conseil National de la Protection de la Nature dans un avis plein de réserves sévères concernant les impacts environnementaux du projet de déviation et de franchissement de la Loire à Mardié, et plein d’interrogations sur les « oublis » de la demande de dérogations.
Néanmoins un arrêté préfectoral, pris en août dernier, a autorisé le Conseil départemental à « détruire ou perturber intentionnellement des espèces animales protégées, à détruire, altérer ou dégrader leurs aires de repos ou sites de reproduction » dans le cadre du projet de la déviation dite de Jargeau sur Mardié.
Notre emblématique aire de Balbuzards pêcheurs, filmée par BalbuCam pour des dizaines de milliers d’observateurs passionnés, est notamment directement menacée.
Ce mardi 24 octobre, MARDIEVAL a déposé un recours contre cette décision, complétant ainsi son action judiciaire contre la Déclaration d’utilité publique entreprise il y a un an.
L’étude d’impact produite lors de l’enquête publique, pourtant déjà trop ancienne et lacunaire, avait dénombré pas moins de 74 espèces protégées relevant de demandes de dérogations.
L’avis du CNPN s'étonne notamment, comme nous l'avons fait dans notre recours, que la demande n'ait visé qu'une seule espèce d'oiseau (sur plus de 150 contactées sur ce territoire) et ait omis les poissons, les plantes protégées, les nombreux oiseaux protégés au niveau européen (au moins 26), les mammifères semi-aquatiques comme le Castor ou la Loutre, les zones humides et les habitats ligériens.
Les libellules (32 espèces certifiées, dont deux au moins faisant l’objet d’un Plan National d’Action), ainsi que les reptiles, ont aussi été escamotés.
Ces critiques ne peuvent que conforter notre argumentation, en faisant apparaître que ce dossier extrêmement limitatif soumis à l’avis du CNPN traduit la tentative du Conseil départemental de dissimuler la gravité des impacts du projet sur la biodiversité.
Et ce, afin d’obtenir à bon compte le droit de piétiner et de réduire cette biodiversité sans respecter l’essentiel des obligations d’évitement, de réduction ou de compensation exigées par la Loi.
Mais nous contestons aussi la légalité des dérogations au motif que, contrairement aux exigences des lois françaises et européennes, l’arrêté préfectoral n’apporte aucune preuve que ce projet, qui porte manifestement atteinte à l’état de conservation de certaines espèces et de leurs habitats, répondrait des raisons impératives liées à un intérêt public majeur, et qu’il aurait été précédé d’une véritable recherche d’alternatives permettant d’éviter les graves impacts sur les milieux ligériens classés NATURA 2000 et Patrimoine mondial.
Correspondant : Jean-Marie Salomon
Nota As opiniões e outras crónicas colocadas nas páginas PorugalNews do site AgoraPress . São crónicas e opiniões dos seus autores que não são forçosamente partilhadas pela redação ou pelos colaboradores do site agorapress.fr
O(s) autor(as)interessados-as, beneficiam dos mesmos espaços nas páginas do site ao mesmo titulo que as organizações políticas, económicas, sindicatos, associações ou toda a organização que respeita a liberdade de informação e de opinião. As crónicas têm por único objetivo de informar e provocar o debate no seio das opiniões públicas às quais as ditas opiniões ou crónicas são dirigidas
A redacção
Nota sont interdits de publication les commentaires à caractère raciste, homophobe, islamophobe et sexiste. Tous les commentaires que d’une façon où une autre portent atteinte à la dignité humaine. Le modérateur du site se réserve le droit de ne pas publier les communiqués où des commentaires s’ils ne portent pas sur le sujet décrit où sont sans intérêt pour le lecteur ...
Autres Tribunas Outras Tribunas
O risco de deportação de meio milhar de portugueses nos EUA
État de délabrement avancé à la centrale nucléaire de Belleville : nous exigeons qu'EDF soit sanctionnée en justice !
Le Gouvernement assèche les Territoires
Un policier *contrôle l'identité du journaliste du site Agorapress.fr
Voltar ao topo / Retour haut de page
Je suis Charlie
AgoraPress, solidaire avec les familles des victimes des attentats de Paris 2015, de Belgique du 22 Mars , Nice le 14 juillet 2016. De Barcelone le 18 août 2017
EDITORIAL
"Un homme politique ne ment jamais il oublie seulement de dire la vérité"
© A. Dias
"Le plus grand ennemi du citoyen, est le citoyen lui-même" © A. Dias
" La vie n' est pas comme tu la racontes, mais comme tu la vis tous les jours"
© A. Dias
agorapress TV
sur Youtube
video aGORAPRESS TV
PHOTO
agorapress.fr l'Autre Information - A Outra Informação
News France
News Politique
Tribuna Libre
agorapress TV
Photo reportage
Directeur de la publication /Rédacteur en chef a. Dias
Rédacteur en chef - adjoint Fernando Matias - journalistes : Fernando M - Marques Antoine - Page Monde: Amadeu et Dexter Antoine - locales & régionales : A Dias - Culture: A Dias et Bret - Caméra Photo et vidéo : A Dias - montage vidéo Pnky - réalisation Albert Martins - maquette, infographie webmaster site : A . Dias
2017®© AgoraPress Gazeta Lusa a informação, vídeo, foto reportagem
©
<>
aGORAPRESS.FR
Association de journalistes de presse indépendante multimédia
Nota : ® attention toutes les photos et textes, bénéficient du © copyright| Mentions légales |
™ © Copyright AgoraPress 2006/2017 All rights reserved
site conçu par Antonio Dias (correspondant de presse franco portugaise) dans son intégralité - photo, texte, vidéo, Infographie et maquette du site -