L'autre Information A outra Informação
La Une
France Monde
Éditorial
Reportage TV
PhotoPress
Locales
News Culture
Politique
AgoraPress TV VIDEO
Rédaction
CULTURA
© Crédits photo A Dias
Association de journalistes de presse indépendante multimédia
2005/2020 ®©
AgoraPress a outra informação
redaction@agorapress.fr
Prévisions pour la journée
02°- 07°
In FOCUS
AgoraPress Communiqués
© Crédits photo A Dias

@redactionagorapresstv

Le communiqué national pour les 10 ans de FUKUSHIMA :
Au Japon, la catastrophe de Fukushima du 11 mars 2011 n'est pas terminée et impacte toujours la santé et l'environnement. Dix ans après la fusion des trois cœurs de réacteurs, une large partie de l'archipel reste contaminée.
Dans certaines régions, la radioactivité ambiante est trop élevée et les habitants mangent de la nourriture contaminée. Tandis que le gouvernement prévoit de se débarrasser des milliards de litres d'eau contaminée en les rejetant directement dans l'océan Pacifique, aux quatre coins du pays des millions de tonnes de déchets radioactifs continuent de s'entasser.
Mais en accord avec le lobby international de l'industrie nucléaire, les autorités nippones accélèrent le déni des conséquences de la catastrophe pourtant encore bien présentes. Sous prétexte d'un retour à la normale, les habitants sont forcés de retourner vivre dans les territoires contaminés.
Les limites d'exposition à la radioactivité restent anormalement élevées (le seuil d'exposition maximale avait été relevé de 1mSv/an à 20mSv/an le lendemain de l'accident). Malgré cela, plusieurs épreuves des Jeux Olympiques 2021 sont programmées dans la préfecture de Fukushima cet été.
En France, nous exigeons un arrêt du nucléaire afin d'éviter une nouvelle catastrophe.
Nous nous opposons à EDF, qui prétend imposer aux citoyens avec la complicité de l'État la prolongation des réacteurs nucléaires au-delà de 40 ans, augmentant les risques et les coûts. Estimée à 45 milliards d'euros, la construction de 6 nouveaux réacteurs EPR alors même que la mise en service de celui de Flamanville n'est pas garantie serait dangereuse et synonyme de nouveaux déchets radioactifs ingérables.
Les lobbyistes du nucléaire le vendent comme une solution au changement climatique. C'est faux. Nous refusons la prolongation des réacteurs existants et la construction de nouveaux réacteurs EPR, à Flamanville, mais aussi à Gravelines, à Penly, au Bugey et au Tricastin.
De nombreuses études ont de nouveau démontré la faisabilité de scénarios 100% renouvelables, à condition de miser sur la sobriété et l'efficacité énergétique. Avec de la volonté politique, la France a la capacité de se passer du nucléaire.

>>>>
- Le communiqué du Réseau SDN du 25 février sur la décision de prolongation des vieux réacteurs de 900 MW au-delà de 40 ans :
https://www.sortirdunucleaire.org/Prolongation-du-fonctionnement-des-reacteurs-de

- Le lien vers le webinaire du 10 mars: Fukushima 10 ans après : où en est-on au Japon, et en France ? https://www.sortirdunucleaire.org/WEBINAIRE-Fukushima-10-ans-apres-ou-en-est-on-au

- La pétition concernant les JO de Tokyo
https://www.change.org/p/ioc?recruiter=21691005&recruited_by_id=

491b6930-beed-012f-973a-4040d2fbfbbf&utm_source=share_petition&utm_medium=copylink&utm_

campaign=petition_dashboard

et notre site : -https://www.sdn-berry-giennois-puisaye.fr

communiqué national concernant la commémoration de Fukushima(11 mars 2011), qui prend une dimension particulière dans notre région avec le récent avis de l'ASN (autorité de sûreté nucléaire)sur la prolongation des vieux réacteurs,(chez nous le site de Dampierre en Burly dont la quatrième visite décennale débute cette année, pour un premier réacteur) et la démarche très volontaire de certains élus pour obtenir une paire d'EPR(initialement European Pressurized Reactor, renommé Evolutionary Power Reactor) sur le site de Belleville sur LOIRE.
Le 10 mars de 11h à 13h, notre association sera présente sur le marché de Cosne sur LOIRE (58200) pour ne pas faire oublier le risque atomique permanent qui pèse sur nos têtes et le désastre pour ceux qui le subissent au Japon depuis 10 ans.
Au programme :
commémoration pacifique, dégustation d'eau tritiée et distribution de tracts pour annoncer la grande manifestation nationale à Nantes le 13 mars.

pour Nantes :https://www.sortirdunucleaire.org/nantes

AUTRES TITRES
Retour Communiqué
Retour A la Une / Voltar aos títulos do dia

EDITORIAL
PHOTOSPRESS
AGORAPRESS TV ICI

Culture
PortugalNews Rédaction