L'autre Information A outra Informação
La Une
France Monde
Éditorial
Reportage TV
PhotoPress
Locales
News Culture
News Santé
News Stop nucléaire
Politique
AgoraPress TV VIDEO
Rédaction
CULTURA
© Crédits photo A Dias
Association de journalistes de presse indépendante multimédia
2005/2020 ®©
AgoraPress a outra informação
redaction@agorapress.fr
 
Prévisions pour la journée
News
© Crédits photo A Dias

redaction@agorapress.fr
  Contre la casse de nos conventions collectives, Pour l'augmentation des salaires, et des conditions de travail dignes Gouvernement, patronat et financeurs, main dans la main, dégradent nos conditions de travail et d'accompagnement à coup de gels de postes et de coupes budgétaires depuis plusieurs décennies.

Comble du cynisme, dans le privé nos employeurs réunis au sein de leurs organisations (NEXEM, FEHAP etc.) prétendent défendre les salarié.es et l'attractivité de nos métiers. Ils mettent en œuvre la casse de nos conventions en voulant les fusionner et avoir ainsi une convention unique au rabais.

Nos salaires sont quasi gelés depuis 20 ans, nos patrons dirigeants et le gouvernement voudraient conditionner, dans le cadre de la mission Laforcade, des augmentations de salaires à la casse de nos conventions. Un chantage intolérable ! La crise sanitaire a bien mis en lumière la nécessité de se doter de services publics de qualité et détachés de toute considération marchande. Alors que les salarié.es sont précarisé.es, les étudiant.es ne sont pas épargné.es : tour à tour utilisé. es dans les services pour combler le manque de personnels, avec une gratification de misère ou privé.es de lieux de stage. Le manque de moyens pour les formations n'est que la démonstration de la précarisation de notre secteur.

Sous couvert de Pass Sanitaire, le gouvernement se permet de suspendre des collègues quelles que soient les conséquences sur les services et les publics accueillis. Vacciné.es ou non, c'est une attaque qui nous concerne toutes et tous car nous dénonçons déjà quotidiennement le manque prégnant de personnel dans les services.

C'est pourquoi nous organisations syndicales appelons à manifester et à être en grève le 7 décembre.

Nous revendiquons :

? Le maintien de nos conventions

? Des conditions de travail descentes et garder un sens à nos métiers

? Une augmentation de salaire de 400€ brut

? La création de places à hauteur des besoins des personnes accueillies ou devant l'être

? Des embauches à hauteur des besoins

? L'arrêt de fermetures de places

? La réduction du temps de travail

Manifestation départementale 10h30 Devant le conseil départemental du Loiret Rue Eugène Vignat à Orléans

NOS SUIVRE AUSSI
retour News

EDITORIAL
PHOTOSPRESS
AGORAPRESS TV ICI

@agoraimprensa


Editorial Communiqués
Culture
News Santé Rédaction