L'autre Information A outra Informação
La Une
France Monde
Éditorial
Reportage TV
PhotoPress
Locales
News Culture
Politique
AgoraPress TV VIDEO
Rédaction
CULTURA
© Crédits photo A Dias
Association de journalistes de presse indépendante multimédia
2005/2020 ®©
AgoraPress a outra informação
redaction@agorapress.fr
Prévisions pour la journée
NEWS LOCALES
© Crédits photo A Dias

@agoraimprensa
Rassemblement devant la Préfecture du Loiret mercredi 12 mai 2021 à 11h À la fin de la manifestation organisée à Paris à l'occasion du 1er mai, à l'appel des syndicats, le cortège de la CGT a été violemment agressé par un groupe d'individus. 21 blessés, dont 4 dans un état grave, sont à déplorer.

L'Union Départementale des syndicats CGT du Loiret apporte tout son soutien et sa solidarité aux camarades blessés et à leur famille. Le Gouvernement Macron porte une lourde responsabilité dans ces violences :

- la Préfecture de Police a bloqué par des grilles la voie de sortie de la manifestation. C'est un véritable guet-apens orchestré au plus haut niveau de l'Etat afin de dissuader à l'avenir les travailleuses et les travailleurs à descendre dans la rue pour manifester leurs mécontentements face à la politique ultra libérale du président des riches.

L'agression a été menée avec une extrême violence : jets de projectiles sur les manifestant-e-s, coups, dégradations sur les camions. Des insultes homophobes, sexistes et racistes ont été proférées. Il est inacceptable qu'en plus de la violence policière, les manifestant-e-s soient dorénavant menacé-e-s par la violence de groupes d'individus agissant comme des nervis fascistes.

À travers notre organisation CGT, c'est le syndicalisme et les revendications des travailleuses et des travailleurs dans son ensemble qui sont attaqués violemment. Le 1er mai, comme toutes les manifestations, appartient au mouvement social, à toutes celles et ceux qui luttent pour le progrès social et l'émancipation 170 000 manifestants dans toute la France se sont mobilisés dont 1400 dans le Loiret.

Nous ne nous laisserons ni diviser, ni intimider dans une période sanitaire suffisamment grave que le patronat et le gouvernement et l'extrême droite comptent bien mettre à profit pour casser tous les droits sociaux et faire reculer les libertés et la démocratie en France.

Nous appelons l'ensemble du monde du travail à se mobiliser, à rejeter toutes formes de haine qui divisent les femmes et les hommes de notre pays et à renforcer les luttes face aux politiques libérales au service du capitalisme.

Manifester est un droit constitutionnel ! Le gouvernement doit rendre des comptes ! Ne laissons pas faire, agissons tous ensemble le 12 mai à 11h devant la Préfecture du Loiret

 

NOS SUIVRE AUSSI
Antonio Dias Facebook et Dias Antonio (@agoraimprensa) / Twitter
Autres Titres
Réouverture de la ligne ferroviaire entre Orléans et Châteauneuf-sur-Loire
Lettre ouverte que Maryvonne Hautin, Maire de Saran, a adressée au Préfet et portant sur la situation sanitaire.
La ville de Saran va aider financièrement tous ses étudiantes et étudiants.

EDITORIAL
PHOTOSPRESS
AGORAPRESS TV ICI

Il y a un mois, un certain nombre de Loirétains   lançaient un  appel pour une alternative écologique et citoyenne dans le Loiret .

Il s'agissait d'imaginer un projet avant tout départemental dans un contexte électoral généralement orienté vers le clientélisme cantonal, bref, de bousculer les archaïsmes d'une institution bicentenaire.

Les valeurs communes proposées alliaient l'écologie, les solidarités et la participation citoyenne aux décisions.

Désormais, Alternative 45 ouvre à toutes et tous la possibilité de contribuer à un tel programme départemental digne de faire basculer dans le 21 e  siècle une collectivité trop fidèle à des schémas dépassés.

Une simple inscription  sur notre plateforme  et ... à vous de proposer et de juger !

Pour la première fois dans l'histoire du Loiret, n'importe quel habitant peut contribuer à construire une action publique cohérente, plus solidaire et écologique, applicable sur tout le territoire.

Thierry Soler & Claudine Lhomme


Culture
PortugalNews Rédaction