panneaux_presidentielle
AgoraPress Gazeta Lusa - l'Autre Information - A Outra Informação
www.agorapress.fr le site N°1 d'information franco portugais en France
Accueil Actualités | PortugalNews | Editorial | Monde | France | Régionales [ Locales | photo reportage| AgoraPress TV | Culture | Contacts |
[ … Je n'écris pas parce que je dois écrire. J'écris ce que je pense, sinon je n'aurais rien à dire !" António Dias
« notre esprit d’humanité et de tolérance nous interdit de ne pas dire "nôtre" la vérité » o nosso espírito de tolerância nos proíbe de não dizer a “nossa” verdade Antonio Dias (DR)
Par: Antonio Dias - rédaction@agorapress.fr
France, 10 juillet 2017 - La Fête des Résistances et des Alternatives qui s'est tenu samedi et dimanche dernier à la salle des fêtes de Semoy, était une manifestation dont tout au long des deux jours entre les stands des associations syndicats et partis politiques, tous sans exception ont réfléchi au monde de demain.

La plupart des présents croient a un monde meilleur débarrassé de tous les freins à l'évolution politique économique et sociale, qui deviendra "du moins tous l'espèrent" responsable dans ses décisions sociales et politiques avec en ligne de mire la préservation de la planète et ses ressources.

Cela est possible avec un autre mode de consommation.

De croissance économique, et de développent basé sur la responsabilité citoyenne.

Mais déjà le problème à la base, est que toutes les composantes politiques ne sont pas représentées à l'assemblée nationale, et ce n'est pas cette assemblée majoritaire favorable à Emmanuel Macron et son parti En Marche, qui risque d'avoir des progrès substantiels pour y parvenir à un monde beaucoup plus responsable.

Pour y parvenir et changer l'opinion, le model économique politique et social le chemin à parcourir est encore long et semé d'embûches.

Les premières décisions du gouvernement et du président et en particulier de modifier le code du travail par ordonnances, pourrait bien rencontrer une opposition farouche comme celle qui s'est opposée à la loi de l'ancienne Ministre du Travail du gouvernement Hollande.

Opposition qui a vu des centaines de milliers de salariés opposées a la reforme dans des manifestations de rue pendant des longues semaines.

Ceux qui sont appelés à changer la loi (les députés) ne sont pas ceux qui chaque jour prennent le chemin des usines où des chantiers.

Ils seraient selon certains des "bobos" hommes et des femmes d'une "caste" de la société qui a pris le train en marche, et se sont engouffrés dans cette voie ouverte par Macron en pensant qu'ils feraient mieux que le gouvernement précédent.

Sauf que leur manque d'expérience politique, leur éloignement du monde du travail n'est pas de nature modifier le code du travail par le haut mais par le bas, au nom de la liberté d'entreprendre.

De réductions massives d'impôts (ISF) pour les plus riches.

Les charges sociales qui pèsent soi-disant sur les entreprises et en particulier celles qui paient leurs salariés au SMIC.

L'stratégie sociale du gouvernement est a quelque chose près la même voir celle des précédents gouvernements qui font payer au plus pauvres sans grande protection sociale, les économies qui se feront sur leur dos; au nom de le désendettement de la France.

Tous les salariés et compris en première ligne les fonctionnaires, la santé et autres secteurs, se verront offrir des coups de rabot (valeur du point stoppé), réductions de personnel.

Tout y passera, c'est du déjà vu avec les gouvernements précédents.

Tous les présents à Semoy, samedi et dimanche dernier, compte tenu des objectifs du gouvernement, qui s'attaque selon eux d'abord à la protection des salariés, à la santé, aux fonctionnaires, ont été unanimes pour dire que la rentrée sera chaude !

Nota : sont interdits de publication les commentaires à caractère raciste, homophobe, islamophobe et sexiste. Tous les commentaires que d’une façon où une autre porte atteinte à la dignité humaine. Le modérateur du site se réserve le droit de ne pas publier des commentaires s’ils ne portent pas sur le sujet où sont sans intérêt pour le lecteur
Retour A la Une
Haut de page /voltar ao topo da página
JE SUIS CHARLIE
- AGORAPRESS GAZETA LUSA -
Association de journalistes de presse indépendante multimédia

nous écrire :redaction@agorapress.fr
- AGORAPRESS GAZETA LUSA -
Association de journalistes de presse indépendante multimédia

nous écrire :redaction@agorapress.fr
abonnez-vous a notre chaîne
agorapress surYoutube
en bref ... en bref ... en bref... en bref ...

agorapress.fr le site de la photo & vidéo reportage
Monde
News Régionales
News Locales
Communiqués de Presse
News Culture
Directeur de la publication /Rédacteur en chef Antonio Dias
Rédacteur en chef - adjoint Fernando Matias - journalistes : Fernando M - Marques Antoine - Page Monde: Amadeu et Dexter Antoine - locales & régionales : A Dias - Culture: A Dias et Bret - Caméra Photo et vidéo : A Dias - montage vidéo Pnky - réalisation Albert Martins - maquette, infographie webmaster A . Dias
2017®© AgoraPress Gazeta Lusa a informação, a vídeo e a foto reportagem
>
AGORAPRESS GAZETA LUSA -
Association de journalistes de presse indépendante multimédia

Nota : ® attention toutes les photos et textes, bénéficient du © copyright| Mentions légales |
™ © Copyright AgoraPress Gazeta Lusa 2006/2017 All rights reserved
site conçu par Antonio Dias ( journaliste indépendant de presse franco portugaise)

Dans son intégralité (photo, texte, vidéo, Infographie et maquette du site)