Accueil Actualités | PortugalNews | Editorial | Monde | France | Régionales [ Locales | photo reportage | AgoraPress TV | Culture | Contacts |
bouton [ … Quoi qu'on dise la vraie Liberté elle n'existe toujours pas ! ] Copyright © Antonio Dias (DR) bouton
[ … Je n'écris pas parce que je dois écrire. J'écris ce que je pense, sinon je n'aurais rien à dire !" António Dias
« notre esprit d’humanité et de tolérance nous interdit de ne pas dire "nôtre" la vérité » o nosso espírito de tolerância nos proíbe de não dizer a “nossa” verdade Antonio Dias (DR)
Par: Antonio Dias - rédaction@agorapress.fr
France, 12 juin 2017 Le réveil dans les états majeurs politiques est encore plus déprimant ce matin que hier lorsqu'on pèse sereinement les résultats des élections législatives.

La France vit depuis des années dans la déprime et depuis ces mêmes années, ils autant qu'ils sont, ils (les politiques) n'ont jamais été en capacité d'écouter la société.

Éloignés depuis des années de leur base électorale.

Ne tenant pas pour ainsi dire leurs engagements auprès de leurs électeurs, les citoyens en masse ont finit par ignorer leurs représentants élus, et au fil des ans ils ont déserté les urnes.

A cela si l'ont ajoute les combines politiques de caractère politicien pour «  s'approprier » de quelques sièges supplémentaires en augmentant le nombre des circonscriptions et ainsi le nombre de députés, en réalisant des opérations qui ne sont pas de nature à favoriser les habitants ni les candidats de l'opposition, mais de leur propre camp.

La corruption. Les abus de pouvoir.

Sont autant d'autres leviers qui mis ensemble ont été et sont les facteurs déterminants de l'abstention massive au cours de ces dernières années et de cette élection législative en particulier avec un taux d'abstention de 51,29% des électeurs.

Ce n'est pas le Président Macron qui est sorti vainqueur de cette élection mais l'abstention.

A partir de la, comment un Président qui a une assise électorale de 24% des voix, et une abstention record aux législatives peut – il gouverner ?

Mettre en route des réformes dont une grande partie est contestable et sont contestés !

Une élection politique dans un pays démocratique devrait être une fête républicaine.

Le désir d'être ensemble de progresser et le vivre des projets communs, tout en marquant les différences politiques.

Mais, les jeux politiciens au cours de ces dernières décennies n'ont fait qu'affaiblir la démocratie, l'esprit critique, le sens moral et l'esprit civique des citoyens.

Aujourd'hui ce ne sont pas les gens qui débattent en face l'un de l'autre.

À la télé, sur les réseaux sociaux.

Ont ne sait jamais non plus, quelle est la part de vérité où de mensonge qui est distillée et dans quel but

La révolution et les critiques sur le mauvais état économique, social, politique et moral d'un pays ?

S'agit ‘il de ses citoyens qui ne se retrouvent plus ni se reconnaissant dans leurs élus ni dans leurs dirigeants ?

Cela n'est pas nouveau.

Ce ne sera pas non plus cette « majorité – E M» d'élus sans expérience et obéissant a un « maître » qui rendra la confiance aux français, il faut une autre révolution.

Celle des institutions avec un vote des citoyens à la proportionnelle pour élire des élus représentatifs de toutes les tendances politiques et tous les citoyens à l'assemblée nationale.

Un gouvernement et un Premier Ministre qui gouverne, détermine et répond de sa politique devant le parlement et pas devant un « monarque républicain » détenant tous les pouvoirs.

Dans bien des domaines par rapport à d'autres pays européens en termes de représentativité parlementaire la France est très éloignée.

La vigueur démocratique et le retour au sens civique des citoyens ne pourront se faire que lorsque chaque partie de l'opinion publique sera équitablement élue et représenté au parlement.

Nous sommes loin de cela !

Avec une abstention record comme celle de ce premier tour des législatives, plus de la moitié des français ne sont pas représentés à l'assemblée nationale sans parler de l'absence de la proportionnelle.

Comment les 50% des électeurs qui se sont abstenus vont réagir lorsque le gouvernement mettra en œuvre la politique décidée par le Président (avec une base électorale de 24% d'électeurs).

La contestation sera t'elle dans l'enceinte du parlement ? Dans la rue ?

Depuis 4 décennies que je couvre toutes les « élections en France en particulier », c'est bien la première que les salles de fêtes des communes où sont centralisés et annoncés les résultats électoraux des différents candidats. Personne ne s'est déplacé pour commenter soutenir où s'effondrer suite à l'annonce des résultats de son où de sa candidate.

La preuve de cette abstention massive, qui en démocratie est plus que déprimant !

L'absence des habitants de ces manifestations civiques est un autre signe du malaise de la démocratie et de la société française dans son ensemble.
Nota : sont interdits de publication les commentaires à caractère raciste, homophobe, islamophobe et sexiste. Tous les commentaires que d’une façon où une autre porte atteinte à la dignité humaine. Le modérateur du site se réserve le droit de ne pas publier des commentaires s’ils ne portent pas sur le sujet où sont sans intérêt pour le lecteur
AUTRES TITRES ICI EN LIEN OU NON AVEC CELUI-CI
Retour A la Une
Haut de page /voltar ao topo da página
Je suis Charlie
AgoraPress Gazeta Lusa, solidaire avec les familles des victimes des attentats de Paris du 13 novembre 2015 et de Belgique du 22 Mars 2016, et de Nice le 14 juillet
- AGORAPRESS GAZETA LUSA -
Association de journalistes de presse indépendante multimédia

nous écrire :redaction@agorapress.fr
abonnez-vous a notre chaîne
agorapress surYoutube
AGORAPRESS GAZETA LUSA -
Association de journalistes de presse indépendante multimédia
MENTIONS LEGALES
CLIQUER ICI
Abonnez-vous a notre chaîne
agorapress TV sur Youtube
NEWS EN BREF
Nuit Debout - Orléans et Loiret les mercredis et vendredis à partir de 19 heures Place du Martroi
video AGORAPRESS TV
PHOTO
agorapress.fr le site de la photo & vidéo reportage
France Monde
News Régionales
News Locales
Communiqués de Presse
PortugalNews
- Photo reportage
Présidentielles 2017
News Culture
Directeur de la publication /Rédacteur en chef Antonio Dias
Rédacteur en chef - adjoint Fernando Matias - journalistes : Fernando M - Marques Antoine - Page Monde: Amadeu et Dexter Antoine - locales & régionales : A Dias - Culture: A Dias et Bret - Caméra Photo et vidéo : A Dias - montage vidéo Pnky - réalisation Albert Martins - maquette, infographie webmaster A . Dias
2017®© AgoraPress Gazeta Lusa a informação, a vídeo e a foto reportagem
<>
AGORAPRESS GAZETA LUSA -
Association de journalistes de presse indépendante multimédia

Nota : ® attention toutes les photos et textes, bénéficient du © copyright| Mentions légales |
™ © Copyright AgoraPress Gazeta Lusa 2006/2017 All rights reserved
site conçu par Antonio Dias
(ex correspondant de presse franco portugaise) dans son intégralité (photo, texte, vidéo, Infographie et maquette du site)