L'autre Information A outra Informação
Accueil | AgoraPress TV | AgoraPress Photo Press | AgoraPress Editorial | AgoraPress Culture | AgoraPress Audio |
AGORAPRESS TV Edito
terre
Nous tous pourrions croire que nous vivons une époque fantastique, plein d'opportunités, de savoir et d'information.
A Dias

Et, pourtant ce n'en n'est rien.

Si nous revenons un peu en arrière et au XXème siècle, ce siècle fût celui de la barbarie avec des morts qui se comptent par millions et dont le racisme et l'exclusion fût un des moteurs de cette barbarie.

Si la première et la deuxième guerre mondiale cumule de centaines de millions de personnes de tous âges, sexes et nationalités. La guerre dans les pays baltes (aux portes de l'Europe), aura aussi été synonyme de barbarie.

En Palestine, le peuple palestinien est dépouillé depuis des décennies de leurs droits et de leur terre, et personne où presque personne n'intervient et les Palestiniens, payent le prix fort quand ils s'opposent à l'occupant de leurs terres.

Cette région est devenue une véritable poudrière qu'un jour finira par exploser, avec des conséquences pour tout le proche et moyen Orient, et le monde.

Des bruits des bottes pendant un moment, ce sont fait entendre de l'autres côté de l'Asie avec la Corée du Nord et son dictateur.

Maintenant, nous avons le locataire de la Maison Blanche, qui souffle le chaud et le froid, et la droite dure et l'extrême droite américaine et européenne, se sent renforcée dans ses propos et convictions, mettant en danger la paix républicaine avec leurs hordes fascistes et nazis qui se font jour.

Pire encore que cela, en Allemagne, un parti dit de gauche vient de voir le jour pour combattre l'immigration qui arrive en Europe, et qui cherche un refuge contre la barbarie.

Persécutés par leurs gouvernements à cause de leurs opinions, et la guerre qui fait rage dans leurs pays, causant encore la mort de milliers d'innocents … mais tout le monde regarde ailleurs, et ne voit que des immigrés, et pas des gens qui ont fui la fureur de la guerre, et la mort au quotidien !

Dans cette époque fantasque et pas fantastique d'information, de réseaux sociaux, avec des gens qui seraient « mieux informés » avec le réseau Internet.

Jamais les ultra racistes. Les Daech et autres partisans qui donnent la mort aveugle, qui tuent des innocents de toute nationalité et âge.

Il nous faut croire nous n'avons jamais été autant en danger dans cette époque d'information a toute vitesse.

Maintenant, nous avons un autre danger qui persiste depuis la deuxième guerre mondiale, et qui a résisté à toutes les République et gouvernements, et qui se répand et se reconstruit, et agi parfois avec la complicité des forces qui sont censés nous protéger.

Sous le couvert de bars associatifs, ici et la l'extrême droite fasciste et nazi « montre » son nez et ses griffes, et les commandos des ultras dans le foot dans les manifs (en marge), contre l'immigration ont droit de parole, et de cité comme n'importe quelle autre personne ayant des opinions opposés.

Dans un pays, quel qu'il soit, un gouvernement qui aspire à la paix républicaine, il ne peut pas et ne doit pas détourner son regard, et regarder ailleurs alors que « la maison prend feu » comme si cela n'était rien.

Les idées de l'extrémisme de droite se propagent et deviennent dangereuses, au point que certains pour contenir cette prolifération d'idées néfastes contre la solidarité humanitaire, s'aventurent dans un champ miné par les idées d'exclusion sociale, la question migratoire et nationalismes exacerbés, où le maître mot s'affichent en grandes lettres « rentrez chez vous, ont ne veut pas de vous ici !».

Le procès de Clément Méric ce militant anti fasciste tué à Paris en 2013 par des militants de l'extrême droite, qui s'est ouvert à Paris, doit à son issue être celui d'une condamnation sévère de ses auteurs.

Car notre (monde) société et nos sociétés souffrent de décisions qui n'ont jamais été à l'hauteur des enjeux de société.

La République dans le sens large du terme, se doit d'être sévère, et personne ne croit que Clément Méric, aurait aimé vivre dans une époque où l' exclusion et avènement de l' extrême droite qui se profile partout dans l'Europe, il lutterait sûrement de toutes ses forces contre un danger imminent.

Un mouvement « bien que mineur », qui se propage, et nous priverait a court et à moyen terme de notre liberté, parce que les gouvernements n'ont pas sut agir, et regardent toujours ailleurs.

Nous vivons tous à plus ou moins à grande échelle, dans un puits profond, et la lumière des justes se fait de plus en plus rare !

+ d' Editoriaux ICI
Nous suivre sur ces l iens des réseaux sociaux
https://twitter.com/agoraimprensa
https://www.youtube.com/results?search_query=agorapress
https://www.facebook.com/AGORAPRESS?fref=nf
Retour haut de page Voltar ao topo

Charlie
EDITORIAL
A Dias
© Crédits photo A Dias

AGORAPRESS TV
L'autre Information
A outra Informação https://t.co/j9kWYF9lqE

— Dias Antonio (@agoraimprensa) 3 octobre 2018
agorapress.fr l'Autre Information - A Outra Informação
globe
Suivez - nous facebook agorapress.fr le site N°1 d'information franco portugaise en France
AgoraPress TV Accueil
AgoraPress TV
AgoraPress TV Photo Press
AgorapressTV-Editorial
Directeur de la publication /Rédacteur en chef a. Dias
Cameraman : Vidéo photo A Dias
2005/2018 ®© AgoraPress a outra informação

<>
A
Agorapress tv
aGORAPRESS.FR
Association de journalistes de presse indépendante multimédia
AgoraPress, est membre de Reporters Sans frontières ( RSF)
© Copyright 2005/2018 agorapress Tous droits réservés.