a la Une | Monde | Editorial | Politique [ Locales |PortugalNews | photo reportage | agoraPress TV | Culture | Contacts |
bouton [ Quoi qu'on dise la vraie Liberté elle n'existe toujours pas ! ] Copyright © Antonio Dias (DR) bouton
[ … Je n'écris pas parce que je dois écrire. J'écris ce que je pense, sinon je n'aurais rien à dire !" António Dias
« notre esprit d’humanité et de tolérance nous interdit de ne pas dire "nôtre" la vérité » o nosso espírito de tolerância nos proíbe de não dizer a “nossa” verdade Antonio Dias (DR)
Par: Antonio Dias - rédaction@agorapress.fr
Éditorial du 13 septembre 2017

Depuis les dernières élections présidentielles et législatives et compte tenu des résultats obtenus, les différentes composantes de la gauche se sont déchirées et se déchirent encore aujourd'hui, alors que l'intérêt des travailleurs et de leurs droits sociaux "imposerait" une large union pour faire plier la nouvelle majorité macronienne qui sur des aires de libéraux où de sociaux démocrates, ils sortent les "griffes" de la droite revancharde qui veut aller au bout des réformes contre la majorité de ceux qui créent les richesses de ce pays et qui sont traités par le président "de fainéants" .

Sans doute que Emmanuel Macron, qui est habitué à vivre dans des palais, n'a jamais connu la misère ni les fins de mois difficiles. Que sur la table la viande se faisait rare et les enfants manquaient de "tout", pas de l'essentiel à la maison pour vivre où plutôt survivre.

Lorsque des hommes et des femmes ont vécu cela où sont conscients que cette société là et la façon dont le gouvernement conduit les affaires font réfléchir pas mal de français qui pensent que le président et le gouvernement n'est pas de nature a partager les richesses mais plutôt a donner de plus en plus d'argent aux plus riches.

Quand la misère et la souffrance sociale s'étale au grand jour avec leur cortège de sans travail. Des hommes et des femmes qui font la queue devant les associations caritatives. Quelque part certains se disent qu'il y à une erreur social, économique et politique majeur.

Vouloir dépoussiérer le code du Travail pour le rendre plus conforme à la réalité économique, mais tout en préservant les droits de ceux qui travaillent, n'empêchera pas l'entreprise d'embaucher un salarié si l'entreprise on a besoin avec où sans les aides de l'État.

Le problème des français et le manque d'investissement ainsi que la confiance dans le gouvernement et dans ses politiques économiques sociales et culturelles, souffrent de la confiance que les français ont de leur gouvernement, et ainsi ils se prémunissent contre les crises multiples qui secouent le pays en gardant leur argent, vu l'absence de résultats des politiques capables de remettre la machine économique en route.

Le manque de pouvoir d'achat des français étant un des freins a cette reprise économique.
En ce qui concerne la gauche, la division des forces à ce jour est un fait.
Chacun a son niveau défendant sa chapelle et ses idées au lieu de défendre les intérêts des français en général.

La droite n'est pas mieux lotie et les divisions de la droite sont légion et celle-ci qui cherche sa route et qui deviendrait encore plus à droite. En cherchant encore ses marques ce n'est pas la que les français en sortiront bénéficiaires des politiques mises en route par des gouvernements issus de leur rang … c'est comme cela et personne ni peut rien y faire!

Dans les forces des composantes de la gauche, si elle a des projets économiques, sociaux et politiques pour en finir avec les politiques "du plus fort et du pus riche", qui on aide à tour de bras en défiscalisant. En créant des niches fiscales. Et des milliards au patronat … la aussi c'est un fait qui personne ne peut contester.

Seulement dans cette force des gauches il réside aussi sa grande faiblesse, car elle est tatillonne, défend d'abord sa chapelle avant de défendre le collectif, tout en état persuadé qu'elle défend la vérité sociale et politique, et que c'est cela que les français veulent!

Tant que les forces de gauche dans son ensemble ne sauront ne pas dialoguer entre elles. Qui ne laisseront pas de côté leurs chapelles. Les divisions et cette idée de gauche radicale qui fait peur a un certain nombre de personnes persistera.

Le temps est peut-être venu avec les ordonnances de la loi travail Macron, de faire entendre la gauche tout court, car radicale où pas ce sont des idées de gauche tout court.

Nota : sont interdits de publication les commentaires à caractère raciste, homophobe, islamophobe et sexiste. Tous les commentaires que d’une façon où une autre porte atteinte à la dignité humaine. Le modérateur du site se réserve le droit de ne pas publier des commentaires s’ils ne portent pas sur le sujet où sont sans intérêt pour le lecteur
AUTRES TITRES ICI EN LIEN OU NON AVEC CELUI-CI
L'exclusion sociale une façon de vivre à la française où c'est la main droite du diable qui s'exécute !? Lire +
NE VOUS EN FAITES PAS VOUS N'ÊTES PAS LES SEULS ! LIRE +
A PARTIR DE MAINTENANT JE NE SERAIS PLUS CHIANT ! LIRE +
La rentrée sera chaude ! LIRE +
COM OS OLHOS POSTOS CA E LA
Le savoir sans le savoir ! LIRE +
Déprimant ! LIRE +
Retour A la Une
Haut de page /voltar ao topo da página
Je suis Charlie
AgoraPress Gazeta Lusa, solidaire avec les familles des victimes des attentats de Paris 2015, de Belgique du 22 Mars , et Nice le 14 juillet 2016. De Barcelone août 2017
AGORAPRESS GAZETA LUSA -
Association de journalistes de presse indépendante multimédia

nous écrire :redaction@agorapress.fr
abonnez-vous a notre chaîne
agorapress surYoutube
Abonnez-vous a notre chaîne
agorapress TV sur Youtube
NEWS EN BREF
Nuit Debout - Orléans et Loiret les mercredis et vendredis à partir de 19 heures Place du Martroi
video AGORAPRESS TV
PHOTO
agorapress.fr le site de la photo & vidéo reportage
News Monde
PortugalNews
News Politique
News Locales
- Photo reportage
News Culture
Directeur de la publication /Rédacteur en chef a. Dias
Rédacteur en chef - adjoint Fernando Matias - journalistes : Fernando M - Marques Antoine - Page Monde: Amadeu et Dexter Antoine - locales & régionales : A Dias - Culture: A Dias et Bret - Caméra Photo et vidéo : A Dias - montage vidéo Pnky - réalisation Albert Martins - maquette, infographie webmaster site : A . Dias
2017®© AgoraPress Gazeta Lusa a informação, vídeo, foto reportagem
<>
AGORAPRESS GAZETA LUSA -
Association de journalistes de presse indépendante multimédia

Nota : ® attention toutes les photos et textes, bénéficient du © copyright| Mentions légales |
™ © Copyright AgoraPress Gazeta Lusa 2006/2017 All rights reserved
site conçu par Antonio Dias
(ex correspondant de presse franco portugaise) dans son intégralité (photo, texte, vidéo, Infographie et maquette du site
)