L'autre Information A outra Informação
Accueil | A LA UNE | AgoraPress TV | Photo Press | Editorial | Culture | Opinions & Communiqués | Locales | Rédaction
La théorie du ruissèlement !
A Dias

France, 28 déc. 2018 - Depuis qu'Emmanuel Macron, a préconisé sa théorie du ruissèlement (hérité d'un économiste américain (considéré comme un extrémiste de droite), qui a proposé ses bons offices et sa théorie à Nixon, et mis en pratique.

Plus tard cette théorie s'effondrait, car elle était plus mauvaise que bénéfique pour l'ensemble des américains.

Macron s'est engouffré la dedans, et donc par ce biais il a préconisé la suppression de l'ISF (est devenu pour lui une nécessité vital s'il voulait avoir les grands patrons avec lui).

Et pour une fois, Macron a réussi la où les autres présidents avant lui avaient échoué avant lui.

Désormais, les grandes fortunes avec toute leur puissance (médiatique : journaux et télés), sont prêtes a modeler l'opinion publique et se mettent en marche.ils vont le porter au pouvoir Emmanuel Macron, en mettant avant sa candidature avec toute leur puissance médiatique (journaux people) en donnant une image du couple Macron, fausse et erronée, faisant croire que c'était le couple idéal pour être porté au pouvoir et diriger les destins de la France.

Et, puis les grands médias (journaux et TV appartenant aux plus grands milliardaires et amis du futur Président), vont façonner l'image de celui qu'ils veulent porter au pouvoir, et récolter les fruits de l'investissement lors de sa campagne électorale, et finalement son élection (24% des inscrits), qui n'est pas un très bon score, pour quelqu'un qui s'apprête a gouverner un pays considéré comme une des grandes puissances de l'Europe, mais il peut compter sur ses amis les grands patrons du CAC 40.

Pourtant il ne suffit pas seulement d'avoir le soutien des grands et des plus puissants chefs d'entreprise, car ils ne sont comparés qu'a une poignée, ils ne pèsent pas lourd dans une population de 65 millions d'habitants, qui sont capables s'ils le souhaitent et qu'ils soient unis, peuvent se dresser contre les puissants et contre leur puissance, si elle porte préjudice au plus grand nombre.

Porté au pouvoir ce Président qui avait tout pour réussir, et il c'est fait piéger.

Parce qu'il avait le pouvoir, il pensait qui pouvait, être disgracieux envers ceux dont (ils n'ont rien, où, ne sont rien !), dont il devait préserver l'unité et la concorde.

Les mots prononcés à l'encontre des français comme : -"Gaulois réfractaires", "pognon de dingue" "les Bretons, c'est la mafia française", où encore le 7 novembre, en marge des commémorations de 14-18, il juge "légitime" d'inclure Pétain, "grand soldat" pendant la Première guerre mondiale, dans un "hommage aux maréchaux qui ont conduit l'armée à la victoire" -, voila parmi tant d'autres déclarations qui ne passent pas au sein de la population.

Et puis ce mot qui lui colle à la peau de « Président des riches et des taxes », il faudra désormais le porter.

Celui qui disait que les française étaient réfractaires au changement, se sont d'un seul coup révoltés, révolte qui couvait depuis des mois, mais dont l'étincelle n'avait pas encore jaillit.

Finalement, le 17 nov. le peuple sort dans la rue et refuse l'hausse de la hausse du prix des carburants. Ils ne refusent pas le changement ils refusent d'être les seuls à payer.

Mais, ce n'est pas seulement cela qui les fait descendre dans la rue.

La CSG appliquée aux retraités ne passe pas non plus.

La politique du ruissèlement qui est censé irriguer le capital, et ainsi développer l'économie et l'emploi, produit pas les effets escomptés, et se sont les retraités avec leurs maigres retraites qui désormais doivent financer les entreprises et l'emploi.

Le grand patronat se frotte les mains.

Aujourd'hui l'entreprise qui naît quelque part n'est pas une entreprise à risque, c'est une chance pour ses actionnaires, puisque en cas de problème c'est l'Etat et les retraités, qui mettront la main à la poche pour sauver emplois, et qui arrêtera désertification industrielle du pays !

Mais ils pourront toujours demain aller ailleurs dans un pays tiers où le prix de la main d'œuvre est beaucoup moins cher.

Emmanuel Macron, avec l'affaire Benalla, devient la aussi la risée de la nation et ailleurs l'scandale fait recette aussi dans les médias étrangers.

Mais l'affaire des GJ auxquels personne ne croyait s'est avéré être un mouvement puissant, et de colère contre le pouvoir.

Tout le monde pensait que c'était le temps d'une manifestation.

D' une expression certes contre la politique du gouvernement, mais de là a penser qu'elle pouvait durer où se mettre en marche comme par magie. Certes pas !

Cela surprend tout le monde.

Le malaise de la société française est beaucoup plus profond.

Un exemple parmi tant d'autres.

Les Restos du Cœur, quelque chose qui ne devait durer qu'une année.

Cela des dizaines années qu'il est la.

Cela indique déjà comme un thermomètre l'état de santé du (pays), patient et de la maladie qui couve depuis des décennies au sein de la société française, devenue individualiste et du chacun pour soi.

Misère, manque de logements sociaux, sans abri, chômage, précarité, injustices sociales criantes, hôpitaux et santé en péril, Education, Culture, autant de signaux rouges, qui se sont tous allumés, mais dont personne n'a été capable d'apporter des remèdes efficaces ni durables.

L'argent rien que l'argent et la puissance, sont devenus le maître mot de ces temps, où même la liberté de manifester et déambuler dans la rue est devenue « interdite ».

Désormais rien n'arrêtera les Gilets Jaunes, et a un moment donné il faudra aller vers la grève générale dans ce pays (cela est de la responsabilité des organisations syndicales), qui pourra alors mettre fin a un règne, dont les règles après ne seront plus fixées par les gouvernants, qui sont trop éloignés de la réalité du quotidien des français – es, mais par le peuple, et compris celui d'en finir avec des pouvoirs dans les mains d'un seul homme.

La théorie du ruissèlement, mis en œuvre par Emmanuel Macron, aura été l'arme qui aura fait « dégager » lui-même, et tous ceux qui se sont trop éloignés de ceux qu'ils étaient censés représenter au sein de l'Assemblée Nationale.

Certaines dans les allées du pouvoir et dans les couloirs des Assemblées et du Sénat, craignent pour leur avenir politique et financier, dont ils étaient les bénéficiaires, et les prédateurs qui ont conduit la société française au bord de l'abîme.

Il ne reste plus que le peuple qui soit le seul à être capable d'en finir avec les théories.

Désormais il veut résoudre : le problème du pouvoir d'achat, des impôts, de la misère, du chômage, de la précarité, le problème des sans abri, des immigrés sans papiers, de la santé pour tous, de l'éducation, de la culture, du RIC, du logement …

 © Edition & Image Antonio Dias agorapress.fr

Orléans, 28 déc. 2018 (France) (DR ©Crédits photos A Dias (DR)

+ d' Editoriaux
Gilets jaunes : les chamboule tout !
Gilets jaunes : un cinquième acte plus puissant est nécessaire !
Journalistes tous des menteurs !?
Gilets jaunes : et après !
Pris au piège !
Les «  brésiliens  » passent un contrat avec le diable !
LES POMPES A FRIC
Les ennemis d'hier et d'aujourd'hui
Autrefois nous étions …
Nous vivons dans un puits profond !
Bon d'accord tout le monde le savait …
Um dia olhamos para o mar e houve uma ...
Nous suivre sur ces l iens des réseaux sociaux
https://twitter.com/agoraimprensa
https://www.youtube.com/results?search_query=agorapress
https://www.facebook.com/AGORAPRESS?fref=nf
Retour haut de page Voltar ao topo

Charlie
EDITORIAL
A Dias
© Crédits photo A Dias
FACEBBOK AGORAPRESS TV
L'autre Information A outra Informação https://t.co/j9kWYF9lqE
TWITTER— Dias Antonio (@agoraimprensa) 3 octobre 2018
agorapress.fr l'Autre Information - A Outra Informação
globe
Suivez - nous facebook agorapress.fr le site N°1 d'information franco portugaise en France
A LA UNE Opinions & Communiqués
AgoraPress TV Accueil Locales
AgoraPress TV Cultura
Photo Press Rédaction
Editorial  
Directeur de la publication /Rédacteur en chef a. Dias
Cameraman : Vidéo photo A Dias
2005/2019®© AgoraPress a outra informação

<>
A
Agorapress tv
aGORAPRESS.FR
Association de journalistes de presse indépendante multimédia
AgoraPress, est membre de Reporters Sans frontières ( RSF)
© Copyright 2005/2019 agorapress Tous droits réservés.