L'autre Information A outra Informação
Accueil | AgoraPress TV | Photo Press | Editorial | Culture | Reportage Audio | Locales | Rédaction
AGORAPRESS TV Edito
JE ME POSE DES QUESTIONS !
A Dias
France, 06 janv. -Nous savons tous que les gilets jaunes, sont une masse de gens qui sont traversés par tous les courants politiques.
Je me suis donc posé la question, pourquoi ceux-ci ne voulaient pas de syndicats, pas de partis politiques dans leurs rangs.
Alors en regardant de près et les écoutant ils disent a qui veut les entendre « qu’ils ne veulent pas de récupération politique ni syndicale ».
(… )Qu’a partir du moment il y avait un chef, ou un groupe qui prenait les commandes cela en était fini de leur diversité, or que c’est cette même diversité qui fait la force du mouvement, qui n’obéissait pas ni aux structures syndicales ni politiques dirigistes, est capable de mobiliser ».
Ils admettent cependant qu’il faut se restructurer. Donc, quelque part ils deviennent par la force des choses une structure politique, et qu’ils sont dans un combat la politique, même s’ils le nient !
Ce qui dérange le plus dans le milieu d’une certaine partie de la population, ce sont ces mélanges de genres politiques (dans la manif d’Orléans hier et la semaine dernière, ont pouvait observer qu’il y avait), des fanatiques de l’extrême droite, les cathos, les opposés au mariage pour tous, des racistes en nombre, ceux qui sont contre les juifs, contre les immigrés, … qui finalement sont contre tout, et pourquoi pas contre presque toute la population, où une grande partie de celle-ci
Si nous, nous attardons quelques instants, a cette fronde : - contre le pouvoir, les journalistes, les politiques, les symboles du pouvoir, les policiers, et tous ceux que ne sont pas d’accord avec eux, quelque part il y à un sérieux problème au sein de cette population qui manifeste, et dans le pays.
Si par ailleurs, ils ont le soutien d’une partie majoritaire (pour le moment), de la population selon les sondages.
Pourquoi cette majorité qui prévaut pour des sondages, ne descend pas dans les rues manifester avec eux ?
Certes tous les GJ, ne sont pas des casseurs.
Ce ne sont pas tous de l’extrême droite.
Ce ne sont pas tous des racistes.
Mais ces nationalismes exacerbés, « cette meute », qui veut a tout prix en découdre avec tout qui représente le pouvoir établi, non pas parce qu’elle veut une nette amélioration des conditions de vie de tous les français, elle est dangereuse pour tous et compris pour ceux qui de bonne foi qui se retrouvent dans les manifestations, et ont des revendications légitimes a faire valoir auprès de l’état et de ses représentants.
Quand ils en veulent à l’état qui ne satisfait pas leurs revendications.
Tous auront compris !
Mais ce déchaînement de violence n’est pas digne de ceux qui portent un message d’espoir de jours meilleurs pour tous les français.
Le grand mal aujourd’hui, comme hier de la société française, c’est que dans son ensemble, le pouvoir au fil des ans n’a pas pris la mesure de l’état de pauvreté qui subissait une grande partie de la population.
Que répartition et de la redistribution des richesses bénéficiait seulement a quelques bénéficiaires, qui à ce jour ce sont les plus riches, et cela ne peut pas continuer ainsi. Il faut une répartition équitable des richesses entre tous et du pouvoir d’achat.
Mais il me tard de dire que ce mélange de droite et d’extrême droite dans ces manifestations, n’augure rein de bon pour notre avenir commun.
Donc je continue à me poser des questions, et je le dis avec force.
Vous êtes quelques centaines de milliers à manifester ce qui est votre droit. Mais alors, pourquoi alors, la grande majorité des français ne descendent pas dans la rue et vous soutiennent vraiment ?
Peut-être parce que la voie est ouverte a ceci:
« Le fascisme ce n’est pas un état de droit, c’est une république au service d’une poignée, qui restreindra la liberté de toutes et de tous les citoyens »
A. Dias
+ d' Editoriaux ICI
Nous suivre sur ces l iens des réseaux sociaux
https://twitter.com/agoraimprensa
https://www.youtube.com/results?search_query=agorapress
https://www.facebook.com/AGORAPRESS?fref=nf
Retour haut de page Voltar ao topo

Charlie
EDITORIAL
A Dias
© Crédits photo A Dias
FACEBBOK AGORAPRESS TV
L'autre Information A outra Informação https://t.co/j9kWYF9lqE
TWITTER— Dias Antonio (@agoraimprensa) 3 octobre 2018
agorapress.fr l'Autre Information - A Outra Informação
globe
Suivez - nous facebook agorapress.fr le site N°1 d'information franco portugaise en France
AgoraPress TV Accueil Locales
AgoraPress TV Cultura
Photo Press Reportage Audio
Editorial Rédaction
Directeur de la publication /Rédacteur en chef a. Dias
Cameraman : Vidéo photo A Dias
2005/2018 ®© AgoraPress a outra informação

<>
A
Agorapress tv
aGORAPRESS.FR
Association de journalistes de presse indépendante multimédia
AgoraPress, est membre de Reporters Sans frontières ( RSF)
© Copyright 2005/2018 agorapress Tous droits réservés.