L'autre Information A outra Informação
La Une
France Monde
Éditorial
Reportage TV
PhotoPress
Locales
News Culture
Politique
AgoraPress TV VIDEO
Rédaction
CULTURA
© Crédits photo A Dias
Association de journalistes de presse indépendante multimédia
2005/2020 ®©
AgoraPress a outra informação
redaction@agorapress.fr
Pour les salaires, les pensions, les bourses d'études, les minima sociaux : en grève le 29 septembre !

La grève ce jeudi 29 septembre. Des manifestations étaient organisées ce matin dans le Loiret. Elles ont réuni plus d'un envrion millier de personnes.
Ce jeudi 29 septembre, à l'appel des syndicats, un mouvement social national pour protester contre la baisse du pouvoir d'achat, la hausse du prix de l'énergie ou encore la réforme de l'assurance chômage.

LE COMUINIQUE AVANT LA JOUNNER DU 29 OCT

Les mesures gouvernementales annoncées sur le pouvoir d’achat sont en dessous de la situation de paupérisation de la population. La loi votée cet été se contente de poser quelques rustines et, à travers les exonérations de cotisations, ampute le salaire socialisé, fragilisant la protection sociale.
Dans la fonction publique, la revalorisation de 3,5% de la valeur du point d’indice est en deçà de l’urgence à relever l’ensemble des rémunérations de 10% au moins tout de suite pour préserver les conditions de vie de tou-tes. De même pour les retraité-es, les 4% de revalorisation des pensions ne correspondent pas à l’inflation, la situation des retraité-es continue donc de se dégrader.
La crise énergétique pèse déjà fortement sur la population, particulièrement les plus précaires, tandis qu’aucune ne mesure réelle n’est prise pour une transition écologique juste. Le gouvernement se contente d’incitations à des économies d’énergies culpabilisantes, tandis que d’autres pays européens s’engagent dans la taxation des superprofits des entreprises du secteur énergétique et que d’autres mettent en place des passes ferroviaires gratuits !
Le gouvernement poursuit aussi une politique fiscale qui assèche les comptes de l’Etat au profit des grandes entreprises et au détriment des services publics (santé, éducation,) et du financement de la transformation écologique.
Par ailleurs, il prévoit une réforme de l’assurance chômage qui va à l’encontre du droit des travailleur-euses de la possibilité d’avoir des indemnisations du chômage justes, une réforme du RSA qui le conditionnerait à une obligation de travailler de 15 à 20h hebdomadaires, et continue d’envisager une réforme des retraites qui exigerait de travailler davantage et pourrait conduire à amputer encore davantage le montant des pensions.
En ce qui concerne les jeunes et leurs familles, les aides (bourses, ARS) ne sont pas suffisantes pour compenser l’inflation. Une revalorisation significative des bourses scolaires et de l’ARS est nécessaire pour pallier le prix de la rentrée (qui avec l’inflation a grimpé de 5 à 10 %). De plus, trop peu de familles bénéficient de cette aide en raison du plafond de ressources à ne pas dépasser.
C’est pourquoi la CGT, SOLIDAIRES, la FSU, l’UNEF appellent dès à présent à une journée de grève interprofessionnelle le jeudi 29 septembrequi doit s’inscrire dans une mobilisation large et dans la durée.
Le 12 septembre 2022
Grève et manifestations : - Orléans : 10h30, parvis de la Cathédrale - Montargis : 10h30, place du Patis - Gien : 10h00, place Jean Jaurès - Pithiviers : 10h30, devant l’hôpital de Pithiviers - Beaugency : 11h00, espace Agora
Pour l'UD CGT du Loiret Dorine LEMASSON

Communiqué Syndicat CGT de la Verrerie DURALEX
Le syndicat CGT de la verrerie DURALEX de la Chapelle St Mesmin et ses représentants du personnel se sont efforcés de défendre les intérêts de tous les salarié.e.s lors de la réunion avec l’employeur afin de permettre à chacun et chacune de pouvoir subvenir à ses besoins.
Si la CGT reste fermement opposée à la mise en place du chômage partiel, expliquant à maintes reprises que les salarié.e.s n’étaient pas responsables de l’explosion des factures de gaz et d’électricité, l’engagement sans faille de ses élus du personnel a obligé le patron à revoir sa copie et à lâcher notamment le maintien des salaires à hauteur de 95% du Net, du 13ème mois, des congés payés, de la prime vacances et de la dotation activités sociales et culturelles du CSE de 120 000 euros.
La CGT remercie l’ensemble des salarié.e.s qui a apporté son soutien au travail revendicatif porté par ses élus du personnel et invite toutes les travailleuses et tous les travailleurs à rester mobilisés pour que les engagements du patron soient maintenus et pour garantir le développement de la verrerie à la Chapelle St Mesmin.
D’ores et déjà, la CGT DURALEX appelle les salarié.e.s à se mettre en grève le Jeudi 29 septembre 2022 et à participer à la manifestation à Orléans, à 10H30 parvis de la Cathédrale, pour gagner l’augmentation des salaires et des pensions de retraite.

Orléans, le 19 septembre 2022

Nos Suivre Aussi
Antonio Dias Facebook et Dias Antonio (@agoraimprensa) / Twitter
AUTRES TITRE

EDITORIAL
© Crédits photo A Dias
AGORAPRESS TV ICI
Notes à la marge
Communiqué de la CGT du Loiret suite à l'agression d'un des militants de Solidaires.
Orléans, le 5 septembre 2022
La CGT Loiret vient d’être informée qu’un militant du syndicat SOLIDAIRES du
Loiret a été victime d’une agression physique et de graves menaces verbales il y a
quelques jours dans une rue d’Orléans. Cette agression a été commise par un individu
se réclamant de la mouvance fasciste Orléanaise.
Face à cet acte d’une extrême violence, nous tenons tout d’abord à apporter notre total
soutien à ce jeune syndiqué étudiant, engagé contre les forces rétrogrades de l’extrême
droite.
La CGT dénonce la banalisation des idées nauséabondes des forces réactionnaires et la
recrudescence des attaques fascistes, notamment à Orléans, à l’encontre de celles et
ceux qui se mobilisent pour le progrès social, l’amitié entre les peuples, la paix, l’égalité femme-homme et la liberté.
Depuis sa création, la CGT a toujours combattu l’extrême droite, ennemi juré des
travailleuses et des travailleurs et véritable chien de garde du capital.
La CGT Loiret dénonce l’imposture des député.e.s du Rassemblement National qui
viennent notamment de voter à l’Assemblée Nationale contre l’augmentation du SMIC
à 1500 euros et appellera autant qu’il le faudra à combattre ces forces obscures.
Les syndicats dénoncent d'une seule voix la réforme de l'assurance chômage
L’ensemble des syndicats nationaux et les principales associations de jeunesse dénoncent à l’unisson dans un communiqué vendredi la volonté de l’exécutif de réformer l’assurance chômage en « diminuant (les) droits à l’indemnisation » des chômeurs, ce qui est selon eux « injuste » et « inefficace ». « Cibler les droits au chômage est totalement inefficace. Stigmatiser une nouvelle fois les demandeurs d’emploi en diminuant leurs droits à indemnisation est profondément injuste », écrivent TOUTES les centrales syndicales (CFDT, CGT, FO, CFTC, CFE-CGC, FSU, Solidaires et Unsa) et cinq organisations d’étudiants et de lycéens (Unef, Fidl, Mnl, Vl, Fage).

Culture
PortugalNews Rédaction