L'autre Information A outra Informação
Accueil Portail | Reportage TV | Editorial | PhotoPress | Locales | News Culture | Rédaction
Communiqués RESF

SAMEDI 23 JANVIER  DE 14H A 16H PLACE DE GAULLE à ORLEANS
Opération de sensibilisation de la population :
POUR UNE POLITIQUE D'ACCUEIL DIGNE, MOBILISONS-NOUS
NON A L'ENFERMEMENT DES ETRANGERS
NON A LA CREATION D'UN CENTRE DE RETENTION A OLIVET

© Crédits photo A Dias

©AgoraPress
L'État annonce la création de trois nouveaux centres de rétention administrative, à Orléans (commune d'Olivet), Lyon et Bordeaux. L'ouverture de celui d'Olivet est programmée pour 2023.
Un Centre de rétention administrative (CRA) est une prison qui ne dit pas son nom. C'est le préfet qui décide d'y enfermer les personnes étrangères, hommes, femmes et enfants en vue de leur
expulsion, parce qu'ils n'ont pas de papiers, ou pas les bons. On enferme aussi les enfants, du nourrisson au jeune de 17 ans, au motif qu'on ne sépare pas une famille...
Ce sont des condamnations sans jugement : le séjour irrégulier sur le territoire français n'est plus considéré comme un délit (décision de la Cour Européenne de Justice, 2011). La procédure contrevient à la Déclaration Universelle des Droits de l'Homme qui prévoit qu'aucun enfermement ne peut avoir lieu sans jugement préalable.
Or, le contrôle d'un juge n'intervient qu'après l'enfermement et parfois les personnes sont expulsées avant d'avoir vu le juge et fait valoir leurs droits.
53273 personnes ont été enfermées en 2019 (bien plus que toute la population de Blois réunie), dans les centres et locaux de rétention administrative. 1429 enfants enfermés en 2018, 3380 enfants en 2019, 3101 à Mayotte et 279 en métropole, malgré 5 condamnations de la France par la Cour Européenne des Droits de l'Homme.
INTOLERABLE
La France est-elle encore un état de droit ?
L'existence scandaleuse des centres de rétention en fait douter.
Ces lieux privent de liberté des personnes, sans motif de droit, et leur font subir des traitements inhumains et dégradants, au mépris des garanties individuelles et des libertés publiques.
Contre la construction d'une prison pour étrangers à Olivet
NI ICI NI AILLEURS, NI ENFERMES, NI EXPULSES
COLlectif contre les Expulsions et la Retention (COLERE)
A l'appel de (premiers signataires) : Abraysie Ouverte, Asti, Attac, BDS, Cercle de silence, CGT, la
Cimade, COJIE, Collectif Immigrés du Montargois, FI, Forum des Droits Humains, FSU, LDH, MAN, NPA,
Offensive féministe, PCF, RESF, Solidaires, SUD éducation, UCL, UJFP, UNEF...

AUTRES TITRE
Retour en haut de page / Voltar ao Topo
EDITORIAL
les éditoriaux sont les ici
© Crédits photo A Dias
« Não sou ninguém, sou somente a Liberdade / « je ne suis personne, je ne suis que celui qui porte la plume et qu'écrit sur la liberté » © A. Dias
NEWS CULTURA
A LA UNE Communiqués
Accueil Photo Press
Editorial AgoraPress TV
France Monde Culture
Locales Rédaction
PortugalNews  
AGORAPress TV
Directeur de la publication /Rédacteur en chef A Dias
Collaborateurs : F Martins, A M, Pink, Fernando Magalhaes
Cameraman : Vidéo photo A. Dias
© Copyright 2005/2020 agorapress All rights reserveds
Association de journalistes de presse indépendante multimédia 2005/2021®© AgoraPress a outra informação