L'autre Information A outra Informação
Accueil Portail | Reportage TV | Editorial | Reportage PhotoPress | Locales | News Culture | Rédaction
Communiqués Verts
© Crédits photo A Dias
La centrale nucléaire de Belleville-sur-Loire a du déclarer le 28 juillet dernier à l’Autorité de Sûreté Nucléaire un Evénement Significatif pour l'Environnement (ESE).
En effet la centrale, autorisée à rejeter 100 kg de fluides frigorigènes par an, a déjà dépassé la norme admise de 4,74Kg. Cela paraît peu mais il reste encore 5 mois !
Pourquoi utiliser du fluide frigorigène dans une centrale atomique ? Et bien pour les climatisations et pour refroidir certains équipements !
Et oui, les matériels chauffent fort et il est intéressant de rappeller que 65% de l'énergie produite par un réacteur nucléaire part en ...chaleur, selon le principe de Carnot !
Mais les fuites, fréquentes, sont tolérées car réglementées, ce qui constitue en quelque sorte un droit permanent de pollution.
En effet, les fluides frigorigènes (utilisés pour les climatisations et pour refroidir certains équipements) lorsqu’ils sont au contact de l’air à pression normale, se transforment en gaz à effet de serre extrêmement puissants : de 1 000 à 13 000 fois plus que le CO² en pouvoir réchauffant.
Pour rendre les choses plus concrètes, les 100 kg autorisés représentent l’équivalent de 100 000 à 1 300 000 kg de CO² rejetés chaque année dans l’atmosphère.
Un trajet Paris-Bruxelles, par exemple, émet environ 2.6 kg de CO² en train et 40 kg en voiture.
Comme ces fuites de liquides ne sont pas radioactives (contrairement à d'autres fuites récurrentes sur le parc nucléaire français!), l’évènement, malgré son caractère très fortement significatif pour l’environnement, ne sera pas classé sur l’échelle INES, utilisée par les exploitants et les autorités pour donner un niveau de gravité des incidents dans les installations nucléaires.
De ce fait, EDF se gardera d'en informer le grand public.
EDF, qui surfe abondamment sur la vague de ses faibles émissions de CO2, omet de communiquer sur ce sujet crucial, en plein dérèglement climatique,
Il nous apparaît nécessaire d'approfondir cet aspect de l'industrie nucléaire. Encore un sujet pour la Commission Locale d'Information !
De plus , il ne s'agit là que d'une centrale sur les 18 que compte notre pays  !Nous pouvons craindre qu' avec les chaleurs caniculaires promises, les réfrigérants ne fassent exploser les compteurs !
Mais, n'oubliez pas, il paraît que le nucléaire... c'est bon pour le climat !
AUTRES TITRES L'EST ICI
Retour en haut de page / Voltar ao Topo
©AgoraPress Reportage PRESS
A LA UNE Communiqués
Accueil Photo Press
Editorial AgoraPress TV
France Monde Culture
Locales Rédaction
PortugalNews  
AGORAPress TV
Directeur de la publication /Rédacteur en chef A Dias
Collaborateurs : F Martins, A M, Pink, Fernando Magalhaes
Cameraman : Vidéo photo A. Dias
© Copyright 2005/2020 agorapress All rights reserveds
Association de journalistes de presse indépendante multimédia 2005/2020 ®© AgoraPress a outra informação