A
Agorapress tv
L'autre Information A outra Informação
Accueil | AgoraPress TV | AgoraPress Photo Press | AgoraPress Editorial | AgoraPress Culture | AgoraPress Audio |

A
Agorapress tv
" La vie ce n'est pas comme tu la racontes, mais comme tu la vis tous les jours " © A. Dias
Reportages Photo
AGORAPRESS TV Edito

C'était Macron ou Philippe ?

A Dias
Certains a juste titre se poseront la question de savoir pourquoi Emmanuel Macron a tenu à s'exprimer devant le congrès de Versailles et le coût pour les finances de l'Etat (plus de 280.000 euros selon certaines sources), de cette réunion de sénateurs et députés ?
C'est que le monarque républicain en véritable roi a réuni ses brebis et opposants sans droit de débat. Il a tenu un discours d'une heure trente et sans faire des véritables annonces, mais un discours pour justifier son action.
Sa tentative pédagogique et de désamorçage des procès en arrogance, dénonçant les "inégalités de destins" et faisant passer le message qu'il veut construire "l'Etat-providence du XXI siècle".
Sauf que la construction d'un Etat-providence suppose un Etat fort et doté des moyens financiers et humains, qui sont capables de répondre aux défis d'aujourd'hui et demain en tenant compte de différents facteurs qui sont le chômage, la pauvreté,
La difficulté à se loger, l'assurance d'un travail a temps plein permettant a ceux qui travaillent de pouvoir accéder à un logement et a une vie décente.
Le président des riches malgré ses promesses ne porte pas en lui et dans sa politique pour le pays. D'un côté il donne et de l'autre il prend.
A titre d'exemple, quand personne ne payera plus les impôts locaux, qui paiera ceux-ci a leur place?
Déjà les propriétaires de logements sont sûrs que c'est eux qui vont passer à la caisse pour combler le trou des impôts locaux.
Les actuels retraités qui ont travaillé toute leur vie sont déjà taxés, en plus des impôts sur leur retraite, ils paient un nouveau impôt (augmentation de la CSG).
Ces deux exemples à eux seuls suffisent pour décrire l'état d'esprit du monarque président.
Ce qui est certain désormais qui celui qui décide est le président roi, et le premier ministre comme au temps de Nicolas Sarkozy, s'exécute quitte a se tromper au nom de la Vème République.
Comme certaines de mes confrères l'écrivent le Président monarque propose une théorie sociale très libérale avec son cortège de mérites qui se gagnent par l'effort au travail. Sauf que même le plus méritant d'entre eux n'est jamais récompensé, Car nous avons encore un patronat en place et un gouvernement du début du XX siècle. On ne change pas les mentalités d'un patronat et d'un gouvernement quand leur obsession première est avant tout le fric.
+ d' Editoriaux
Un Macron qui cache un autre Macron ?
Il paraît que nous faisons dans le "Terrorisme Intellectuel" !
Nous suivre sur ces l iens des réseaux sociaux
https://twitter.com/agoraimprensa
https://www.youtube.com/results?search_query=agorapress
https://www.facebook.com/AGORAPRESS?fref=nf
Retour haut de page Voltar ao topo

Charlie
EDITORIAL
A Dias
© Crédits photo A Dias
agorapress.fr l'Autre Information - A Outra Informação
AgoraPress TV Accueil
AgoraPress TV
AgoraPress TV Photo Press
AgorapressTV-Editorial
Directeur de la publication /Rédacteur en chef a. Dias
Cameraman : Vidéo photo Audio et interview A Dias
2005/2018 ®© AgoraPress a outra informação

<>
A
Agorapress tv
aGORAPRESS.FR
Association de journalistes de presse indépendante multimédia
AgoraPress, est membre de Reporters Sans frontières ( RSF)
© Copyright 2005/2018 agorapress Tous droits réservés.