" La vie ce n'est pas comme tu la racontes, mais comme tu la vis tous les jours " © A. Dias
Actualités Accueil | a la Une |éditorial | News Politique | France Monde Europa | PortugalNews| Tribuna Libre | photo | AgoraPress TV Orléans | Culture | Mentions Légales |
 
A LA UNE IN FOCUS
ligne multicouleur
Cheminots: un moment de tension !
Cheminots
© Crédits photo A Dias (vue partielle des manifestants devant la gare des Aubrais pendant l'AG ce lundi 06 avril 2018)
Ce lundi 06 avril, les cheminots de la gare d'Orléans- Fleury les Aubrais, tenaient leur assemblée générale devant la gare des Aubrais. A celle-ci s'était invité la députée de la première circonscription, Stéphanie Rist (LREM).

Les nombreux grévistes présents et leurs soutiens, étaient en droit d'attendre de la députée des réponses précises, à des questions précises des syndicalistes et des grévistes.

A chaque question précise la député (LREM), n'a pas apportée de précisons où un début de réponse se cantonnant a ce qu'on connait déjà de la part des communicants de l'Elysée et de Matignon.

Ce fût un dialogue de sourds.

La députée s' est contentée de "réciter" les fondamentaux du gouvernement en ce qui concerne la réforme de la SNCF, sans jamais répondre de manière précise et cohérente aux questions précises des syndicalistes.

Ce dialogue monocorde entre les grévistes et la députée, comme si celui
qu 'avait raison était le gouvernement, et que les syndicats n' avaient rein à dire !

Bien que la députée ait précisée qu'elle comprenait "le mouvement de grève", elle reprochait néanmoins aux grévistes "de priver les usagers et salariés de transport". Quand elle est interpélée sur la gratuité des bihets de train dont elle est beneficiaire en tant que députée e quet les usagers payent leur transport!
Elle ne sait pas quoi répondre !

En tout état de cause, la députée a donnée des signes évidents de ne pas être au courant des véritables enjeux concernant l'avenir de la SNCF, et ce que c'est un service public, et au service de qui, se cantonnant à la "musique gouvernementale".

Celle-ci a fait aussi savoir "qu'elle défendait la réforme entreprise par le gouvernement".
Un syndicaliste lors du "dialogue" avec la députée, l'a acusée "de participer en tant qu'élue de la nation au démantèlement et à la disparition d'un service public, et que ferait la part belle aux entreprises privés".

Elle dit que "cela n'est pas vrai", mais "n'argumente pas, ni apporte des solutions où point de vue de l'impasse politico social dans lequel le gouvernement a plongé le pays et le transport ferroviaire avec la grève en cours", selon les syndicalistes.

Une fois la confrontation députée grévistes terminée, les grévistes ont terminé leur rassemblement et leur assemblée générale et les annonces des prochaines étapes de la contestation dans l' entreprise et dans la rue.

Pendant cette assemblée générale entre les grévistes et la députée il y a eut des vrais moments de tension.

Ainsi, concernant le mouvement de grève et le taux de grévistes, selon les organisations syndicales le taux de gréviste était le même que la semaine dernière voir même en augmentation (1 cheminot sur deux était en grève, selon les organisations syndicales).

Des actions syndicales de grève dans d'autres secteurs d'activité et des manifestations sont à prévoir dans les prochains jours.

La détermination des cheminots à défendre leur statut et l'avenir du transport ferroviaire pour le moment est intact, convaincus qu'ils sont par des propos tenus par le gouvernement le Président de la République et les députés LREM, qui n'apportent aucune solution, et ainsi le dialogue est au point mort.

Dans cette bataille de la communication que la députée voulait gagner. La députée a perdu face aux cheminots en grève. D'abord pour ne pas avoir apporté des réponses aux cheminots, et encore moins pour "ne pas s'être engagée aux côtés de ceux qui défendent le service public".
Nota : cliquez sur ce lien pour regarder ici aussi notre reportage TV https://youtu.be/8njYUf1DXs8

Le Monde en Bref - Sources : AFP - Reuters - Agência Lusa - AgoraPresss
Autres Titres ICI
Retour haut de page/Voltar ao topo
video aGORAPRESS C'EST AUSSI LES REPORTAGES TV
ET LA PHOTO
ligne multicouleur
Charlie
EDITORIAL ICI
moi
© Crédit photo A Dias
En ignorant le monde on s’ignore soi-même
© A. Dias
News Culture
Loire
CHAUMONT-SUR-LOIRE
video aGORAPRESS TV
PHOTO
maison des livres
MEDIATHEQUES D'ORLEANS
video aGORAPRESS TV
PHOTO

ligne multicouleur

agorapress.fr l'Autre Information - A Outra Informação
Actualités Accueil
France
News Politique
PortugalNews
Tribuna Libre
Photo reportage
News Culture
Directeur de la publication /Rédacteur en chef a. Dias
Rédacteur en chef - adjoint Fernando Matias - journalistes : Fernando M - Marques Antoine - Crónica semanal - Daniel Bastos - Page Monde: Amadeu et Dexter Antoine - locales & régionales : A Dias - Culture: A Dias et Bret - Caméra Photo et vidéo : A Dias - montage vidéo Pnky - réalisation Albert Martins - maquette, infographie webmaster site : A . Dias
2005/2018 ®© AgoraPress a outra informação
<>
#aGORAPRESS.FR
Association de journalistes de presse indépendante multimédia
. AgoraPress, est membre de Reporters Sans frontières ( RSF)
Copyright © 2018 agorapress Tous droits réservés.